Télécharger le formulaire


en WORD


ou


en PDF


Dépôt direct
Foire aux questions
Guide de présentation d'une demande de bourse
Guide d'information sur l'évaluation par les pairs
Logo et normes de visibilité
Rapport d'utilisation d'une bourse



logos du CALQ et du Musée de la civilisation


Arts numériques
Arts visuels
Cinéma et vidéo


Appel à projets pour la réalisation d'oeuvres dans le cadre de l'Exposition de synthèse et de référence sur les Premières Nations et les Inuit du Québec [titre provisoire] présentée par le Musée de la civilisation

Date limite d'inscription: 26 janvier 2013





Note: La forme masculine utilisée dans ce document désigne autant les femmes que les hommes.



PRÉAMBULE ET OBJECTIFS


Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et le Musée de la civilisation de Québec ouvrent un concours pour la réalisation de trois oeuvres qui seront présentées dans le cadre d'une exposition de synthèse portant sur les autochtones, prévue à l'automne 2013.

En collaborant à ce concours, le CALQ souhaite soutenir et stimuler les créateurs autochtones et encourager la présentation de leurs oeuvres sur la scène nationale.

Le Musée de la civilisation présentera une exposition proposant une réflexion sur les processus d'affirmation identitaire autochtones à travers le dynamisme et les capacités d'adaptation des Premières Nations et des Inuit du Québec à travers le temps. Tout au long de l'exposition, le visiteur sera amené à répondre à la question Que signifie être autochtone aujourd'hui, au 21e siècle? 

Les objectifs de l'exposition sont les suivants:

  • mettre en perspective les relations aux territoires des Premières Nations et des Inuit du Québec;
  • faire comprendre les affirmations identitaires autochtones au sein des échelles canadienne, nord-américaine et internationale;
  • mettre en relief les échanges entre les Premières Nations, les Inuit et les populations non autochtones et déconstruire les préjugés qui stigmatisent les hommes et les femmes autochtones;
  • faire ressortir les particularités des dynamiques entre les hommes et les femmes et mettre en relief les relations intergénérationnelles;
  • insister sur les réalités contemporaines et les enjeux actuels des sociétés autochtones d'aujourd'hui, tout en les replaçant dans une perspective internationale;
  • montrer l'importance de l'Histoire pour comprendre les réalités actuelles et pour valoriser les visions autochtones de l'Histoire;
  • mettre en lumière les traits distinctifs des Premières Nations et des Inuit (humour, valeurs, relation au territoire, cosmologie/sacré, tradition orale, art);
  • faire valoir la diversité et la richesse des langues autochtones;
  • rendre compte des réalités difficiles dans les communautés et les drames qui s'y vivent (ex.: les pensionnats), tout en faisant valoir les processus de guérison et de résilience des peuples autochtones;
  • explorer les réalités urbaines;
  • montrer l'apport des sociétés autochtones au développement culturel et social du Québec.



DOMAINES CONCERNÉS


Arts numériques, arts visuels, cinéma et vidéo


CANDIDATS VISÉS


Artistes et collectifs d'artistes professionnels autochtones (Abénaqui, Algonquin, Attikamek, Cri, Malécite, Micmac, Innu, Naskapi, Huron-Wendat, Mohawk et les Inuit). L'artiste ou chaque membre du collectif doit compter plus de deux années de pratique artistique professionnelle et être un artiste autochtone.


LIEU ET DURÉE DE PRÉSENTATION DES OEUVRES


L'exposition de synthèse et de référence occupera une superficie d'environ 710 m2 au Musée de la civilisation sur une période d'environ sept ans.

L'installation finale des oeuvres est prévue pour août 2013.

Une entente sera établie entre les artistes et le Musée de la civilisation quant à la mise en exposition de l'oeuvre.


MONTANT DE LA BOURSE


Le montant maximal de la bourse est de 15 000 $.

Le montant prévu pour la réalisation de l'oeuvre ne peut être augmenté qu'il soit alloué à un artiste individuel ou à un collectif d'artistes. 


THÉMATIQUE ET SPÉCIFICITÉS DES OEUVRES


1. Projet pour une oeuvre en trois dimensions (arts visuels et arts numériques)

L'artiste est invité à soumettre un projet pour une installation qui mettra en scène les liens étroits qui unissent les spiritualités autochtones (mythes de créations du monde) aux territoires. 

Espace disponible
L'oeuvre sera présentée dans la partie de l'exposition traitant de la paléo histoire et des mythes de création du monde. L'espace disponible pour réaliser l'oeuvre est d'environ (8) mètres de large sur huit (8) mètres de long. La hauteur du plafond est variable entre 4,8 mètres et 10 mètres environ.


2. Projet pour une oeuvre de type fresque (arts visuels, arts numériques et cinéma-vidéo)

L'artiste est invité à soumettre un projet pour une oeuvre qui mettra en scène les premiers contacts entre les Européens et les Autochtones jusqu'à la mise sous tutelle des populations autochtones. 

Espace disponible
L'oeuvre sera présentée dans la partie de l'exposition traitant des transformations dans les cultures autochtones culminant avec la Loi sur les Indiens en 1876. L'espace disponible pour la fresque est d'environ 5 mètres de haut sur 12 mètres de large.


3. Projet pour une oeuvre de type fresque (arts visuels, arts numériques et cinéma-vidéo)

L'artiste est invité à soumettre un projet pour une oeuvre murale qui mettra en scène les préoccupations communes des peuples autochtones dans leurs affirmations identitaires qui ont conduit, entre autres, l'Organisation des Nations Unies à adopter la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones en septembre 2007.

Espace disponible

L'oeuvre sera présentée dans la partie de l'exposition traitant de l'avenir, de l'affirmation identitaire et des mouvements internationaux. L'espace disponible pour la fresque est d'environ 5 mètres de haut sur 8 mètres de large.


CRITÈRES D'ÉVALUATION


L'évaluation repose sur les critères suivants:

  • qualité du travail artistique;
  • intérêt et pertinence du projet proposé en lien avec la thématique proposée;
  • faisabilité et réalisme du projet.



FRAIS ADMISSIBLES

  • Frais de subsistance jusqu'à un maximum de 1 700 $ par mois, attribuables à l'artiste individuel ou à chaque membre d'un collectif;
  • frais de recherche;
  • honoraires professionnels des spécialistes et techniciens;
  • frais d'installation de l'oeuvre, d'éclairage, etc.;
  • frais de réalisation tels que la location d'un atelier, l'achat de matériaux, la location d'équipement, les tests en laboratoire, les frais découlant de contrats de service et autres;
  • frais de séjour (hôtel et repas) maximum de 125 $ par jour au Canada et de 200 $ par jour à l'extérieur du Canada jusqu'à concurrence de 15 jours attribuables à l'artiste individuel ou à chaque membre d'un collectif. Ces frais sont applicables lors de la réalisation d'une étape de la création et du déplacement lié à l'exposition;
  • frais de transport terrestre et aérien;
  • frais liés au déplacement tel que les frais de vaccination, de visa, d'assurance, etc.


L'achat d'équipement spécialisé est admissible uniquement pour celui qui est nécessaire à la réalisation du projet et qui ne peut être loué ou dont le coût d'achat serait inférieur au coût de location. Des pièces justificatives devront être fournies.


FRAIS INADMISSIBLES


Les cachets réclamés en sus des frais de subsistance ne sont pas admissibles.


DATE LIMITE D'INSCRIPTION

Le 26 janvier 2013

Le CALQ considère le cachet de la poste comme étant la date de réception de la demande. Les demandes incomplètes ou celles reçues après la date limite d'inscription ne sont pas admissibles.


GLOSSAIRE


Arts numériques
Les arts numériques se définissent comme un ensemble d'explorations et de pratiques artistiques, dont les processus et les oeuvres utilisent principalement les technologies numériques pour la création et la diffusion. Ils intègrent les pratiques basées sur l'utilisation des technologies de communication et de l'information, qu'elles soient informatiques, électroniques, numériques, sonores, interactives ou Web et comprennent également l'art audio.

Arts visuels
Les arts visuels comprennent les pratiques de recherche et de création en peinture, sculpture, estampe, dessin, illustration, techniques multiples, arts textiles, photographie, installation, bande dessinée, performance et toute autre forme d'expression de même nature.

Cinéma et vidéo
Le domaine du cinéma et la vidéo comprend les oeuvres de fiction, le documentaire, les oeuvres de nature expérimentale et l'installation vidéo relevant du domaine de la production indépendante. La production indépendante en cinéma et vidéo sous-entend que l'artiste-auteur doit avoir le plein contrôle sur le contenu et la réalisation de son oeuvre de même que sur toutes les ententes de production et de diffusion. Il possède tous les droits de reproduction et de représentation publique de son oeuvre ou peut, en accordant une licence, les confier à un producteur délégué ou à un distributeur indépendant. Cette pratique s'inscrit en parallèle à une production soumise aux lois du marché des industries culturelles.


RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX


Artistes professionnels
Aux fins de ce concours, le terme artiste désigne tous les candidats visés. L'artiste se définit comme suit:

  • se déclare artiste professionnel;
  • crée des oeuvres ou pratique un art à son propre compte ou offre ses services contre rémunération à titre de créateur ou d'interprète, notamment dans les domaines sous la responsabilité du CALQ;
  • a une reconnaissance de ses pairs;
  • diffuse ou interprète publiquement des oeuvres dans des lieux et/ou un contexte reconnus par les pairs.


Tout artiste qui présente une demande doit être citoyen canadien ou un résident permanent au sens de l'article 2 (1) de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés; dans les deux cas, il doit résider habituellement au Québec et y avoir résidé au cours des 12 derniers mois. De plus, le candidat doit présenter un document attestant son statut autochtone.

L'artiste qui réside à l'extérieur du Québec depuis deux ans et plus n'est pas admissible au concours, à moins qu'il ne conserve son statut de résident du Québec. Dans ce cas, il relève de la responsabilité de l'artiste de démontrer son éligibilité en confirmant sa participation au régime d'assurance maladie du Québec (Régie de l'assurance maladie du Québec). 

L'artiste en arts visuels doit avoir diffusé un corpus d'oeuvres publiquement, dans des lieux et/ou dans un contexte reconnus par les pairs. Ces oeuvres doivent avoir été produites indépendamment de sa formation ou postérieurement à celle-ci. 

L'artiste en arts numériques, en cinéma et vidéo doit:

  • avoir participé à au moins une production indépendante de sa formation ou postérieure à celle-ci, dans un contexte reconnu par les pairs.
  • avoir participé à titre de concepteur, de réalisateur ou de scénariste à au moins une production indépendante. Pour les projets soumis, l'artiste-auteur doit démontrer qu'il a le plein contrôle sur le contenu et la réalisation de son oeuvre de même que sur toutes les ententes de production et de diffusion. Il possède tous les droits de reproduction et de représentation publique de son oeuvre ou peut, en accordant une licence, les confier à un producteur ou un distributeur indépendant.


Si un candidat présente un projet dans une discipline autre que celle dans laquelle il fait habituellement carrière, il doit répondre aux conditions d'admissibilité de la nouvelle discipline dans laquelle il demande une bourse.


Collectif
Un collectif désigne un groupe d'artistes, quel qu'en soit le nombre. Chaque membre du groupe doit être un artiste professionnel tel que défini ci-dessus et répondre aux conditions d'admissibilité du concours. Un membre doit représenter le groupe à titre de coordonnateur et le groupe ne doit pas avoir reçu un soutien financier pour le même projet dans le cadre d'autres programmes du CALQ.

Les collectifs permanents doivent toujours être représentés par le même coordonnateur, à moins de circonstances exceptionnelles.

Un groupe légalement constitué en compagnie ou en société de personne, que leur constitution ait été faite à but lucratif ou non lucratif, n'est pas admissible à ce concours.


RESTRICTIONS


L'artiste qui a déjà reçu un soutien financier en vertu d'un des programmes de bourses du CALQ quel que soit le volet est tenu de produire son Rapport d'utilisation de bourse lorsque son projet est terminé. Ce rapport doit être remis dans un délai maximum de trois mois après la réalisation du projet.

Ce rapport doit être remis avant le dépôt de toute nouvelle demande (peu importe le programme ou le volet) et avoir été approuvé par le CALQ.

Les membres du personnel du Musée de la civilisation et du CALQ ne sont pas admissibles à ce concours.


RÈGLES GÉNÉRALES


Un artiste ne peut cumuler plus de 100 000 $ (arts visuels) ou 130 000 $ (arts numériques, cinéma-vidéo) en bourses sur une période de quatre ans, que ces bourses aient été obtenues individuellement ou comme membre d'un collectif. Ce montant exclut les bourses de déplacement, les bourses pour les studios et ateliers-résidences, les bourses de carrière ainsi que les bourses obtenues dans le cadre d'une entente régionale.

Un artiste ne peut, dans le cadre de ce concours, déposer plus d'une demande que ce soit à titre individuel ou à titre de membre d'un collectif, peu importe, la discipline.

Les projets réalisés dans le cadre d'un programme scolaire ne sont pas admissibles.

Le CALQ ne peut soutenir plus d'une fois le même projet. En outre, il ne peut attribuer une bourse pour les mêmes dépenses reliées à un projet déjà soutenu dans le cadre d'un autre programme du CALQ ou d'un autre organisme, quel qu'il soit.

Les projets déjà réalisés à la date limite d'inscription ne sont pas admissibles.

Les frais admissibles seront considérés à partir de la date du dépôt d'un projet.


PRÉSENTATION DE LA DEMANDE


L'artiste qui désire s'inscrire à ce concours doit remplir le formulaire prévu à cet effet et fournir un dossier complet en s'assurant d'y inclure toutes les pièces exigées.

Seule la copie originale du formulaire dûment signée par l'artiste ou par chaque membre du collectif est considérée comme valide. L'envoi du dossier par télécopieur ou par courrier électronique n'est pas autorisé

Le formulaire d'inscription est téléchargeable à partir de la section Formulaire située dans le coin supérieur gauche de cette page.

Le dossier d'inscription doit être fourni en un seul exemplaire de format 21,6 cm x 27,9 cm (8 1/2 po x 11 po). Les documents ne doivent pas être brochés, reliés ou imprimés recto verso, ceci afin d'en faciliter la photocopie.

Les lettres de recommandation ne sont pas transmises au jury.

Le dossier doit inclure les éléments suivants:

  • une description de l'oeuvre qui sera réalisée en établissant un lien avec la thématique proposée, incluant obligatoirement une estimation de la dimension de l'oeuvre. (maximum de 2 000 mots);
  • le curriculum vitae de l'artiste ou des artistes dans le cas d'un collectif (maximum de trois pages par artiste);
  • le plan de travail détaillé du projet incluant l'échéancier de réalisation;
  • le budget détaillé du projet;
  • un DVD d'extraits présentant une oeuvre ou plus de l'artiste (d'un maximum de cinq minutes) et/ou 15 images numériques sur support CD ou DVD d'oeuvres réalisées au cours des cinq dernières années;
  • s'il y a lieu, un dossier de presse d'au maximum cinq pages composé de photocopies d'articles de presse publiés au cours des cinq dernières années. Les pages excédentaires seront élaguées.


De plus, chaque artiste doit fournir un document attestant le statut autochtone: photocopie recto verso de la carte de statut (certificat de statut d'Indien) émise par les Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC) ou la Nunavik Inuit Beneficiary Card émise par la Société Makivik.


Recommandations propres à un type de support

Supports informatiques
On entend par support informatique tous les supports qui ne peuvent être lus que par l'entremise d'un ordinateur personnel. Assurez-vous que vos supports informatiques sont lisibles dans l'environnement Windows, au moyen d'un des logiciels ou plugiciels suivants:

  • Internet Explorer version 8 ou antérieure
  • Quicktime version 7.6 ou antérieure (format vidéo standard et audio standard de Macintosh (mov). Ne pas utiliser un format vidéo HD.
  • Shockwave Player version 10.2 ou antérieure
  • Windows Media Player version 11.0 ou antérieure
  • FlashPlayer version 10.0 ou antérieure
  • Acrobat Reader version 7.0 ou antérieure
  • Microsoft Word, Excel, PowerPoint ou Visio, tous de la version 2000 ou antérieure
  • ACDsee version 6.0 ou antérieure


Pour la vidéo, les formats recommandés sont MPEG (aussi appelé MPG) et AVI. Quant à l'audio, ce sont les formats MP3 et CDA. 

Note: le candidat à la responsabilité de s'assurer que tous les documents parviennent intacts et dans un des formats appropriés.

Le CALQ ne se tient pas responsable de la perte des documents fournis ou des dommages encourus lors de leur transport. Il est donc recommandé de ne jamais joindre les originaux des documents ou du matériel d'appui à une demande. 

Sous réserve des dispositions de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, le CALQ respecte la confidentialité des documents et des renseignements en sa possession ainsi que ceux qui lui ont été transmis. 

Un candidat qui change d'adresse après le dépôt de sa demande doit en informer le CALQ le plus tôt possible afin que la correspondance puisse lui être expédiée à sa nouvelle adresse.

Seuls les documents visuels et les publications seront retournés dans un délai de 90 jours après l'annonce des résultats.


CHEMINEMENT DU DOSSIER


Le CALQ émet un accusé de réception par courriel aux demandeurs qui ont une adresse électronique dans un délai de quatre semaines après la date limite d'inscription. Dans les cas où les demandes sont déposées aux bureaux du CALQ, un accusé de réception daté sera remis.

Un chargé de programmes vérifie si le candidat et le projet répondent aux critères d'admissibilité du concours.

Avant la tenue des jurys, des copies de chaque demande et, selon le cas, des pièces d'appui, sont remises à tous les membres pour étude. Les jurys se réunissent et évaluent l'ensemble des dossiers.

Les candidats recevront une réponse par écrit aux environs du 1er mars 2013. Si la demande est acceptée, l'artiste recevra une lettre d'annonce et un document décrivant l'ensemble des modalités et des conditions relatives à l'utilisation de la bourse. 


ÉVALUATION DES PROJETS


Les demandes de bourses sont évaluées par un jury formé de personnes issues du milieu des arts visuels, des arts numériques, du cinéma et de la vidéo. Elles sont reconnues pour leur compétence professionnelle dans leur domaine et leur connaissance de la réalité autochtone.

Les concepteurs de l'exposition assistent aux délibérations du jury à titre d'observateurs pour apprécier la faisabilité des projets déposés dans le cadre de l'exposition de synthèse.

Toutes les demandes sont évaluées au mérite, sur la base des objectifs et des critères d'évaluation spécifiques à ce concours. La sélection tient compte à la fois de la valeur comparée des projets et des crédits disponibles. 

Les décisions des jurys sont entérinées par la direction du CALQ. Les décisions sont finales et sans appel.

Les candidats dont le projet sera retenu devront être disponibles pour deux rencontres de travail avec les responsables de l'exposition du Musée de la civilisation au cours de l'hiver et du printemps 2013. 

Trois mois après l'annonce des résultats, le CALQ rend disponible le nom des membres d'un jury.


ÉTHIQUE


Les membres du conseil d'administration, les membres du personnel du CALQ, les membres du jury ainsi que les observateurs sont soumis chacun à un code d'éthique et de déontologie. Tous doivent agir de bonne foi dans l'exercice de leurs fonctions et s'abstenir de prendre part à toute discussion relative à une demande de bourse qui risque d'être entachée par une situation de conflit d'intérêts. De plus, ils ne peuvent utiliser à leurs propres fins les informations confidentielles ou privilégiées qui leur sont communiquées.


MODALITÉS D'ATTRIBUTION


Le CALQ détermine les montants attribués en fonction des crédits disponibles, des budgets soumis et des frais admissibles. Les montants maximums prévus au concours ne peuvent être augmentés, même s'il s'agit d'un projet collectif.

Les bourses sont remises en un seul versement, sauf pour les bourses de 12 000 $ et plus qui peuvent faire l'objet de deux versements sur deux années financières. L'artiste doit indiquer son choix dans la case prévue à cet effet sur le formulaire de demande de bourse. Si aucun choix n'est indiqué, la bourse sera remise en un seul versement.

Le premier versement ou le versement global de la bourse se fera sur dépôt de l'entente signée entre l'artiste et le Musée de la civilisation et le deuxième versement, s'il y a lieu, en janvier de l'année civile suivante.

Dans le cas d'un collectif d'artistes, la bourse est divisée également entre tous les membres du groupe, à moins qu'une proposition signée par tous les membres du collectif, établissant différemment la part de chacun, ait été soumise au moment de la demande.

Conformément aux lois fiscales en vigueur, l'artiste est tenu de déclarer le montant de la bourse qui lui est accordée. Le CALQ émet pour chaque boursier ou chaque membre d'un collectif un relevé pour fins d'impôt et transmet la liste des boursiers au ministère du Revenu.

Le fait d'encaisser le chèque de la bourse constitue pour l'artiste et le collectif un engagement à réaliser le projet prévu et à respecter les conditions rattachées au versement de la bourse.

L'artiste ou le collectif qui ne peut réaliser en totalité ou en partie, l'activité prévue ou qui apporte une modification majeure au projet ou au calendrier de réalisation, doit aussitôt communiquer avec le CALQ pour convenir d'un arrangement, à défaut de quoi le CALQ peut exiger le remboursement du montant de la bourse. De plus, advenant le décès ou l'invalidité de l'artiste avant la finalisation de l'activité prévue, le CALQ peut exiger le remboursement de la bourse au prorata de la réalisation de l'activité.

Le boursier ou le coordonnateur dans le cas d'un collectif s'engage à fournir un rapport détaillé de l'utilisation de sa bourse ou des résultats de sa recherche, ainsi qu'un bilan des dépenses engagées, à même le formulaire Rapport d'utilisation de bourse fourni par le CALQ. Ce rapport doit être remis dans un délai maximum de trois mois après la réalisation du projet et doit être approuvé par le CALQ.

Les résultats d'une recherche, de même que les droits que l'artiste peut ou pourrait détenir sur toute oeuvre, devis, dessin, document, plan, rapport, donnée, invention, méthode ou procédé réalisé dans le cadre du concours demeurent la propriété de l'artiste. Le CALQ peut toutefois reproduire certains de ces documents pour fins de gestion interne.

Lorsque le projet conduit à des activités publiques (expositions ou autres) ou à des publications, le logo du CALQ ou une mention de sa contribution doit apparaître dans les documents d'information, de promotion ou de publicité, de façon à rendre compte de l'utilisation des sommes d'argent destinées aux activités culturelles.

L'artiste ou le collectif subventionné doit se conformer aux normes d'utilisation du logo du CALQ telles que décrites dans un document disponible au CALQ et sur son site Web.

Aucune modification ne doit être apportée aux signatures.

Le défaut de se conformer à l'une ou à l'ensemble de ces conditions peut compromettre l'admissibilité de l'artiste lors d'une inscription ultérieure.


LIEU D'INSCRIPTION


Les demandes doivent être acheminées au:
Conseil des arts et des lettres du Québec 
Mme Marianne Thibeault
Chargée de programmes
79, boul. René-Lévesque Est - 3e étage
Québec (Québec) G1R 5N5

Téléphone: 418 528-2582
Sans frais: 1 800-897-1707
Courriel: marianne.thibeault@calq.gouv.qc.ca

Site Web: www.calq.gouv.qc.ca



 

© Gouvernement du Québec, 2012