INVESTIR DANS L'IMAGINAIRE DE

bODY_rEMIX / les_vARIATIONS_
gOLDBERG

Investir dans l'imaginaire de Marie Chouinard

 

Objet de fascination et d’admiration depuis sa création en 2005, bODY_rEMIX / les_vARIATIONS_gOLDBERG a imposé internationalement la signature singulière de la chorégraphe Marie Chouinard. Devenue un classique de la danse contemporaine, l’œuvre a contribué à promouvoir l’image d’un Québec où s’exprime l’audace artistique.

Découvrir l’œuvre

Créé par Marie Chouinard sur une musique originale de Louis Dufort autour des Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach, le ballet en deux actes bODY_rEMIX / les_vARIATIONS_gOLDBERG enchaîne variations sur variations, pieds nus, sur une seule pointe, et sur béquilles tronquées. Cette symphonie pour cordes, prothèses, barres horizontales et harnais explore ce qui libère, entrave et crée le mouvement.

Cet usage d’accessoires donne lieu à des formes corporelles et à des dynamiques gestuelles inusitées, à la fois ludiques et méticuleusement exécutées. Audacieuse, l’œuvre est une déclaration d’indépendance et de ténacité, une ode à la création sauvage et au mystère du corps qui fait écho à la condition humaine.

bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG par la Compagnie Marie Chouinard. Danseur : Manuel Roque

bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG par la Compagnie Marie Chouinard. Danseur : Manuel Roque – Crédit : Sylvie-Ann Paré

Depuis sa création, l’œuvre a été présentée 106 fois dans 58 villes et 22 pays.

En 2007, bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG a été porté à l’écran et le film a également été diffusé sur les ondes d’ARTV. En janvier 2020, le public québécois la retrouvera à Danse Danse.

Alliances internationales au service de la création

Pour la petite histoire, bODY_rEMIX / les_vARIATIONS_gOLDBERG a été créé au Festival international de danse contemporaine de la Biennale de Venise, en Italie, le 18 juin 2005. Produite par la Compagnie Marie Chouinard, l’œuvre s’est réalisée en coproduction avec la Biennale de Venise, le Centre national des Arts (Ottawa), le Festival Montréal en lumière, Schlossfestspiele (Ludwigsburg), le Théâtre de la Ville (Paris), White Bird (Portland), avec l’appui d’ImpulsTanz (Vienne).

Voilà un bel exemple d’union faisant la force : les partenaires se sont engagés d’un commun accord parce qu’ils croyaient en la vision de la chorégraphe, et souhaitaient la porter à un vaste public.

bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG par la Compagnie Marie Chouinard. Danseurs : David Rancourt, Lucie Mongrain, Kirsten Andersen et Carla Maruca.

bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG par la Compagnie Marie Chouinard. Danseurs : David Rancourt, Lucie Mongrain, Kirsten Andersen et Carla Maruca. – Crédit : Marie Chouinard

Ambassadrice de la danse

Esthète du hors norme, interprète magnétique et chorégraphe de génie, Marie Chouinard a mis au monde une centaine d’œuvres puissantes, envoûtantes. Auteure, conceptrice d’éclairage, scénographe et réalisatrice, son opus compte également des installations, des performances, des œuvres multimédias et cinématographiques, des expositions, des livres et une application pour iPad et iPhone. Depuis presque 30 ans, son répertoire et la virtuosité de ses danseurs sont reconnus dans le monde entier.

Empreintes d’un langage gestuel éminemment personnel dont les résonances sont universelles, ses créations conjuguent colonne vertébrale, souffle et voix. Fondée en 1990, la compagnie Marie Chouinard a connu un déploiement exemplaire, à la mesure du talent de la chorégraphe, récompensé par de nombreux prix. Le Conseil a investi dans l’imaginaire de Marie Chouinard en soutenant sa compagnie pour l’ensemble de ses activités de création, de production et de tournées depuis maintenant 25 ans. En 2012, l’artiste a également remporté le Prix du CALQ pour la Meilleure œuvre chorégraphique pour LE NOMBRE D’OR (LIVE).


En 2016, Marie Chouinard a été nommée directrice du secteur Danse de la Biennale de Venise pour le quadriennum 2017-2020. Jusqu’au 30 juin prochain, elle mène son troisième mandat à titre de directrice artistique.

Récipiendaire de nombreux prix et distinctions à travers le monde, la chorégraphe est également membre de l’Ordre des arts et des lettres du Québec depuis 2015.

Autres ambassadeurs internationaux

À l’instar de Marie Chouinard, de nombreux artistes et écrivains d’ici ont élargi leur public en se démarquant et en se déployant à l’international. Prisés et primés, leur talent et leur travail en font de formidables ambassadeurs de notre culture. La création québécoise se distingue par son originalité, ses propositions souvent avant-gardistes et inclassables, son audace et sa sincérité, sa rigueur et sa fantaisie.

L’Orchestre Métropolitain a effectué sa première tournée européenne avec son chef Yannick Nézet-Séguin, qui dirige aussi le Metropolitan Opera de New York. Les musiciens et chanteurs lyriques québécois, parmi lesquels figurent Charles Richard-Hamelin, Stéphane Tétreault, Suzie Leblanc et Marie-Nicole Lemieux, se font entendre sur les plus grandes scènes du monde.

L'Orchestre Métropolitain et son chef, Yannick Nézet-Séguin

L’Orchestre Métropolitain et son chef, Yannick Nézet-Séguin – Crédit : François Goupil

En 2015, l’écrivain Dany Laferrière a rejoint le cercle très restreint, et très prestigieux, de l’Académie française, devenant du même souffle le premier Québécois, Canadien et Haïtien à être élu parmi les « immortels ». Tout autant acclamés, les auteures Kim Thúy, Marie Laberge, Marie-Claire Blais et le bédéiste Michel Rabagliati ont également séduit un lectorat planétaire et voient leurs œuvres traduites à travers le monde.

Le 27 mai 2019, Kim Thúy livrait un vibrant témoignage sur l’importance du soutien aux arts et à leur rayonnement international, lors de la remise de l’Ordre des arts et des lettres du Québec.

Xavier Dolan, Denys Arcand et Jean-Marc Vallée ont conquis l’industrie cinématographique, brillé dans les plus grands festivals et gravi les podiums sans perdre leur âme d’auteur et la singularité de leur regard.

Des chaises de Michel Goulet dans les Jardins du Palais-Royal à Paris aux sculptures de Mattiusi Iyaituk et David Altmejd dans les grands musées du monde, les arts visuels québécois en jettent plein la vue à l’international, y compris à la prestigieuse Biennale de Venise où sont passés Raphaëlle de Groot, le collectif BGL, Hajra Waheed et Nadia Myre.

25 ans du Conseil des arts et des lettres du Québec

Cet article s’inscrit dans une série d’histoires consacrées aux imaginaires et aux œuvres ayant reçu l’appui du Conseil des arts et des lettres du Québec depuis 1994.

Lire les autres histoires

2100x600_CALQ_Entete Communiqué_theme