Annick Lefebvre, lauréate du prix Michel-Tremblay

© Julie Artacho
20 janvier 2020 Annick Lefebvre reçoit le prix Michel-Tremblay et 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec
Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de remettre un montant de 10 000 $ à Annick Lefebvre, lauréate du prix Michel-Tremblay, pour son texte dramatique ColoniséEs. Cette récompense lui a été remise par Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil, lors de la cérémonie de remise des prix de la Fondation du Centre des auteurs dramatiques, au Théâtre Centaur.

« Nos dramaturges font preuve d’audace, d’intelligence et de sensibilité pour mettre en mots et en scène la vie, exprimer les passions qui la traversent et tendre un miroir reflétant notre identité singulière et plurielle. Leurs œuvres nous invitent au voyage et à la réflexion. C’est certainement le cas de ColoniséEs, une pièce qui pose sur notre histoire un regard d’une poignante actualité. Je félicite Annick Lefebvre pour cette création à laquelle je souhaite une longue vie sur les scènes d’ici et d’ailleurs », a mentionné Anne-Marie Jean.

À propos de la pièce

La pièce ColoniséEs a été créée le 22 janvier 2019 au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, dans une mise en scène de René Richard Cyr. Elle est publiée chez Dramaturges Éditeurs.

Pauline Julien, Gérald Godin, une révolution (tranquille), un mois d’octobre (historique) et des promesses (avortées). ColoniséEs, c’est l’histoire qui se parle à elle-même, l’incarnation de nos préoccupations d’hier, d’aujourd’hui et de demain. C’est aussi la parole d’un Québec actuel, inquiet, hésitant mais résilient.

À propos d’Annick Lefebvre

Annick Lefebvre est diplômée de l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM en 2003. Elle est entre autres l’autrice des pièces Ce samedi il pleuvait (finaliste du prix Michel-Tremblay, 2013), La machine à révolte (finaliste du prix Louise-LaHaye, 2015), J’accuse (finaliste du prix Michel-Tremblay, du prix de la critique de l’AQCT et des Prix littéraires du Gouverneur Général, 2015), Les barbelés (finaliste du prix de la critique de l’AQCT, 2019) et ColoniséEs (finaliste des Prix littéraires du Gouverneur Général, 2019). Son théâtre est publié chez Dramaturges éditeurs.

Les finalistes 2019 au prix Michel-Tremblay

  • Mishka Lavigne pour son texte Havre
  • Annick Lefebvre pour son texte ColoniséEs
  • Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent pour leur texte Guérilla de l’ordinaire
  • Émilie Monnet pour son texte Okinum
  • Erika Soucy pour son texte Les murailles

À propos du prix Michel-Tremblay

Créé en 2009, le prix Michel-Tremblay récompense un auteur ou une autrice pour le meilleur texte porté à la scène durant la saison précédente et reconnaît ainsi l’effervescence et la grande qualité de l’écriture dramatique. Le ou la lauréat(e) reçoit une bourse de 20 000 $, dont 10 000 $ versés par le Conseil des arts et des lettres du Québec et 10 000 $ versés par la Fondation du CEAD avec la contribution financière de Monsieur Michel Tremblay.

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Caroline Dusseault, lauréate du prix Artiste dans la communauté

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de remettre un montant de 10 000 $ à ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Serge Marois reçoit le Prix du CALQ – Artiste de l’année en Montérégie

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – Artiste ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Huguette Joncas reçoit le Prix du CALQ – Artiste de l’année aux Îles-de-la-Madeleine

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – Artiste ...

    En savoir plus