La couverture du livre « La bête creuse » de Christophe Bernard

© Le Quartanier
9 mai 2018 Le Conseil des arts et des lettres du Québec remet 10 000 $ à Christophe Bernard, lauréat du prix des libraires, catégorie Roman québécois
Montréal, le 9 mai 2018 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de remettre un montant de 10 000 $ à Christophe Bernard, lauréat du Prix des libraires du Québec 2018 dans la catégorie Roman québécois, pour son livre La bête creuse. Le prix lui a été remis par Céline Lavallée, directrice du soutien aux artistes, aux communautés et à l’action régionale du Conseil, lors du tout premier gala du Prix des Libraires organisé par l’Association des libraires du Québec, à l’Olympia.

Le roman primé

Comédie truculente, parente des Looney Tunes et du tall tale américain, où affleure une mélancolie crépusculaire, La bête creuse dépeint une Gaspésie hallucinée, creuset de prodiges et d’exploits inouïs. Avec ce premier roman, héritier de l’esprit des grandes œuvres comiques, de Rabelais à Thomas Pynchon, de Don Quichotte à Buster Keaton, Christophe Bernard nous offre une fresque foisonnante, une chronique familiale hors-norme, nourrie par l’humour et la langue irréductibles de cette Gaspésie qu’on se raconte encore là-bas, dans les bars d’hôtel ou au large de la baie des Chaleurs.

Originaire de Carleton-sur-Mer, en Gaspésie, Christophe Bernard est traducteur. Il a notamment traduit au Quartanier les livres de Jacob Wren, de Pasha Malla et de bpNichol, ainsi que ceux de Sheila Watson et de Tony Burgess aux Allusifs. En 2016, il a signé la traduction du quatrième roman de Yann Martel, Les hautes montagnes du Portugal (Éditions XYZ), finaliste au Prix du Gouverneur général dans la catégorie Traduction. La bête creuse est son premier roman, publié chez Le Quartanier Éditeur.

Soutenir l’excellence

Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le Conseil des arts et des lettres du Québec soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l’étranger. En décernant ce prix, le Conseil poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui aux créateurs dont les réalisations se distinguent par leur qualité et leur rayonnement.

– 30 –

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Appel à candidatures pour l’Ordre des arts et des lettres du Québec

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec lance l’appel à candidatures annuel pour l’Ordre ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances André Pronovost reçoit le Prix du CALQ – Œuvre de l’année à Laval pour son œuvre Kerouac ...

    Laval, le 15 juin 2018 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Nicolas Paquet reçoit le Prix du CALQ – Créateur de l’année au Bas-Saint-Laurent

    Rimouski, le 14 juin 2018 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner...

    En savoir plus