CINARS 2016

© CINARS

CINARS 2016

© CINARS
1/2
14 novembre 2016 Conférence internationale des arts de la scène CINARS 2016
Chaque jour, six spectacles soutenus par le Conseil des arts et des lettres du Québec sont présentés dans le monde. Cela nous emplit d’une fierté bien légitime parce que cela témoigne de l’engouement suscité par l’excellence des œuvres proposées par nos artistes et nos organismes, mais aussi du succès des actions menées conjointement pour les soutenir de manière judicieuse afin qu’ils prennent leur place dans le monde.

L’ampleur de ce rayonnement est le fruit d’une vision incarnée dans un labeur acharné de la part des créateurs, des producteurs et des diffuseurs dont nous épaulons les activités. Cette biennale m’offre l’occasion de remercier nos précieux partenaires, à commencer par CINARS, maître d’œuvre de cet impressionnant rassemblement. Si vous le permettez, je vais adresser quelques mots en anglais à ceux qui sont venus de loin pour participer à cet événement.

With a view to encouraging equitable and sustainable artistic development throughout Québec, the CALQ supports creation, experimentation and production in the domains of the arts and literature and promotes their diffusion and influence in Québec, in Canada and abroad.

On behalf of the CALQ, I would like to welcome the artists, companies, producers and presenters from abroad who are with us tonight. Thank you all for your interest, curiosity, passion and receptiveness. I wish each and every one of you a very pleasant stay in Montréal and hope you enjoy this opportunity to discover outstanding works representative of the vitality of Québec’s performing arts.

The CALQ is proud to support CINARS and to be a financial partner for many organizations that contribute to the enviable position of Québec culture on the world stage. For practical purposes, I will switch back to French, but please note that a translation of this speech is available on our website.

En premier lieu je tiens à féliciter Alain Paré, l’âme dirigeante de CINARS, pour le Prix du gestionnaire culturel que lui a récemment décerné la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux.

Alain est un véritable brise-glace humain qui s’est employé avec dévouement et détermination à élaborer puis appliquer une stratégie de développement international novatrice. Il a contribué à faire de Montréal un pôle mondial de la création en arts de la scène et a déployé des efforts considérables pour ouvrir de nouveaux marchés aux artistes et aux organismes québécois, notamment celui de l’Asie Pacifique. Cette année, le nombre record de participants issus de ce territoire atteste de sa réussite.

En plus de nous permettre de voir des œuvres d’une qualité exceptionnelle, cette biennale nous fournit l’occasion de rencontres privilégiées. Nous pouvons ainsi échanger autrement que par courriel ou par téléphone avec de précieux collaborateurs. Ainsi, je me réjouis à la perspective de rencontrer l’ensemble des conseillers culturels des délégations du Québec à l’étranger, qui jouent un rôle essentiel pour promouvoir le talent et le travail de nos artistes et de nos organismes sur leur territoire. Je veux qu’ils sachent à quel point nous apprécions leur collaboration, leur débrouillardise et leur dynamisme.

Le soutien du CALQ au rayonnement international s’inscrit dans une perspective de développement artistique durable. Compte tenu de la taille du marché québécois, la viabilité de nos organismes dépend en bonne partie de la réalisation d’activités hors de ses frontières. Celles-ci permettent de prolonger la durée de vie des spectacles,  de les rentabiliser en amortissant les coûts de production,  d’augmenter les cachets versés aux artistes et les salaires des travailleurs culturels. Les revenus de tournée sont aussi réinjectés dans la création de nouvelles œuvres.

Je salue les créateurs et les compagnies qui sont venus proposer des œuvres originales, audacieuses, émouvantes et intrigantes, qui font réfléchir et rêver. J’espère que les programmateurs feront de belles découvertes, auront des coups de foudre et aideront ces productions à rejoindre de vastes auditoires.

Il est également souhaitable, dans l’intérêt de tous les participants, que les œuvres présentées par les compagnies étrangères fassent la conquête des diffuseurs québécois qui les accueilleront et les feront rayonner sur notre territoire. La réciprocité est un formidable levier de développement international, en plus d’élargir l’offre culturelle faite au public québécois.

J’incline à croire que dans le domaine des arts, les frontières n’existent pas et que les seules limites sont celles de l’imagination et des moyens servant à l’exprimer. Le partage de l’expertise, la mise en commun de ressources, les ententes de partenariat  et de réciprocité sont autant de leviers au service de la création. Je remercie tous ceux qui s’y engagent avec passion. Tous ceux qui continuent à croire que l’avenir se construit sur la curiosité, l’ouverture aux autres, l’accueil, la collaboration et la diversité.

In closing, I wish CINARS a stunning success and hope you will take full advantage, especially by forming mutually beneficial relationships. We have everything to gain by working closely together, and I hope you will engage in every moment of this biennial with that in mind.

Bonne soirée, et bonne biennale!

Allocution prononcée par Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil des arts et des lettres du Québec, à l’ouverture de la biennale CINARS, le 14 novembre 2016. La version lue fait foi.

Sur le même sujet
  •  International 20 ans de résidences croisées entre le Québec et la Finlande

    Québec, le 15 décembre 2017 – Depuis 1997, Québec et Espoo (Finlande) sont devenues les villes ...

    En savoir plus
  •  International Le Québec se déploie au Japon

    Les liens entre le Québec et le Japon se sont grandement renforcés au fil des ans et nos ...

    En savoir plus
  •  International Nouvelle entente entre le Québec et le Pays basque

    Québec, le 1er novembre – Une nouvelle entente de résidences chorégraphiques croisées entre ...

    En savoir plus