19 juin 2017 Crédits additionnels octroyés au Conseil des arts et des lettres au Québec
Québec, le 19 juin 2017 – Le ministre de la Culture et des Communications, M. Luc Fortin a pris la décision d’investir 4 millions de dollars de plus pour les programmes de Soutien à la mission et Soutien à la programmation spécifique du Conseil des arts et des lettres du Québec, un montant dégagé à même le budget de son ministère. Du même souffle, le Conseil a reçu la permission d’utiliser une partie de l’enveloppe destinée au jeune public pour bonifier les subventions accordées dans le cadre des nouveaux programmes. Il disposera ainsi d’une marge de manœuvre d’environ 7,265 millions de dollars pour répondre aux demandes reçues de la part des organismes, une augmentation de presque 10 %.

« J’ai pris l’engagement d’augmenter la mission de soutien du CALQ à même les marges de manœuvre de mon ministère parce les créateurs occupent une place importante dans notre société, et ce, partout au Québec. Le rayonnement de notre culture passe par la création, et je suis heureux de cette augmentation de 10 % du budget qui y est consacré. Nous posons un geste significatif qui sera maintenu pour les prochaines années », a déclaré M. Fortin.

« Je salue ce premier geste du ministre Luc Fortin d’accorder des crédits supplémentaires au Conseil au moment où nous nous apprêtons à confirmer nos engagements, pour les quatre prochaines années, à plus de 500 organismes artistiques et littéraires répartis dans toutes les régions du Québec. J’apprécie également sa promesse de faire du Conseil une priorité de la prochaine politique culturelle », a déclaré Mme Marie Côté, présidente du conseil d’administration du Conseil des arts et des lettres du Québec.

« Nous accueillons positivement l’annonce de ces nouveaux crédits. Ils permettront au Conseil de mieux assurer sa mission de soutien des arts et des lettres. En épaulant l’excellence, l’audace et la création, nous favorisons le développement artistique équitable et durable dans l’ensemble du Québec et participons à la construction d’un patrimoine culturel collectif qui est le miroir de ce que nous sommes », a ajouté Mme Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil.

Grâce à cet investissement supplémentaire, le Conseil disposera d’une marge de manœuvre accrue pour remplir ses engagements. Rappelons en effet qu’en 2013, le Conseil a mené une vaste consultation auprès de 1 700 personnes portant sur de grands enjeux des milieux culturels comme la diversité culturelle, l’interdisciplinarité et la pluridisciplinarité, le renouvellement générationnel et le rayonnement des arts et des lettres.

L’exercice a permis de dégager un consensus dans la communauté en faveur d’un développement artistique équitable et durable qui s’est traduit par trois grandes orientations :

  1. La priorisation de l’excellence;
  2. La répartition équitable des ressources budgétaires, sans égard à l’historicité;
  3. Une meilleure accessibilité, autant des programmes d’aide financière pour les organismes que des œuvres pour les publics.

Au cours des derniers mois, le Conseil a actualisé, adapté et optimisé ses mécanismes de soutien pour répondre de manière plus flexible et équitable à la pluralité des besoins de création, de production et de diffusion de toutes les générations de créateurs, sur tout le territoire québécois. C’est ainsi que deux nouveaux programmes de soutien aux organismes, adaptés à leur niveau d’activités, à leur mission et à leur structure organisationnelle ont été annoncés en 2016.

Les annonces d’investissement concernant ces deux nouveaux programmes seront faites en juillet 2017.

À propos du Conseil des arts et des lettres du Québec

Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le Conseil des arts et des lettres du Québec soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l’étranger. Le Conseil est une société d’État financée par le ministère de la Culture et des Communications.

– 30 –
Sur le même sujet
  •  Institutionnel Financement des arts : l'efficacité par la pluralité

    Éditorial d’Anne-Marie Jean Présidente-directrice générale J’ai été très émue ...

    En savoir plus
  •  Institutionnel Annie Baillargeon sur les murs du Conseil

    L’artiste Annie Baillargeon a été choisie pour réaliser l’œuvre qui sera intégrée en ...

    En savoir plus
  •  Institutionnel Hommage à Leonard Cohen au bénéfice des conseils des arts

    Montréal, 19 septembre 2017 – C’est avec beaucoup d’émotion et de reconnaissance que le ...

    En savoir plus