L'artiste Maryam Izadifard en création de son œuvre Réminiscence.

© Crédit photo: Marc Monplaisir
15 mars 2021 Équité et solidarité sociales : les clés pour un développement culturel durable
L’équité et la solidarité sociales sont au cœur des défis d’un développement culturel durable. Tel que le prescrit la Loi sur le développement durable : « les actions de développement doivent être entreprises dans un souci d’équité intra et intergénérationnelle ainsi que d’éthique et de solidarité sociales. » Regard sur quelques engagements du Conseil à l’égard de la diversité et sur des événements, ainsi que des organismes artistiques qui enrichissent et diversifient à leur façon notre univers culturel.

Le Mois de l’Histoire des Noirs : toujours d’actualité!

Depuis maintenant 30 ans, en février (et jusqu’au début mars), le Mois de l’Histoire des Noirs propose des activités afin de découvrir la richesse et la diversité des communautés noires, dont, entre autres, une table ronde rendant hommage aux personnes qui se sont illustrées dans divers domaines. Lors de la dernière édition, le Black Theater Workshop a offert un jam poésie en ligne réunissant les orateurs les plus talentueux de Montréal dans une vitrine sur le thème de l’amour et de la résilience. Vous avez manqué cette rencontre ? La voici!

La programmation du Mois de l’Histoire des Noirs a culminé avec la 5e édition du Gala Dynastie, diffusé en ligne, le 6 mars dernier, récompensant entre autres Niti Marcelle Mueth dans la catégorie Artiste engagé(e) de l’année.

Le MAI, vous connaissez?

Montréal arts interculturels est un organisme unique en son genre qui défend et soutient le développement, la création, la présentation et la promotion des arts interculturels, décrits comme des arts hybrides issus d’un amalgame de formes, de genres, de styles, de disciplines et de langues. Sa programmation allie arts interculturels, intergénérationnels, interdisciplinaires et cherche à stimuler des échanges qui transcendent le sexe, la race, la classe, la capacité, l’orientation sexuelle, la religion, l’âge, la langue ou les autres axes sectaires de l’identité. Bref, le MAI se veut un rendez-vous pour explorer la diversité artistique sous toutes ses facettes.

Jetez un œil à leur programmation 2020-2021 ici.

Des organismes œuvrant auprès des communautés noires

Le Black Theatre Workshop (BTW) est la compagnie de théâtre noir la plus ancienne au Canada. Elle s’engage à refléter la culture et les réalités des communautés noires en développant et en offrant une visibilité particulière aux artistes noir(e)s canadien(ne)s. Célébrant ses 50 ans cette année, l’organisme montréalais a d’ailleurs dévoilé une programmation anniversaire toute spéciale.

Le Black Theatre Workshop épaule plusieurs artistes à des stades différents de leur carrière, dont la dramaturge Lydie Dubuisson, qui a reçu une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec pour sa plus récente œuvre Sanctuary, qu’elle a peaufinée avec l’aide précieuse du BTW.

La Compagnie Danse Nyata Nyata, unique en son genre, produit, partout dans le monde, des œuvres mettant en valeur la danse africaine. En plus de porter le chapeau de directrice artistique, sa fondatrice, Zab Maboungou, est aussi artiste-chorégraphe, interprète, professeure de philosophie et auteure.

Dédiée à la danse depuis maintenant 30 ans, Zab Maboungou dit « faire une danse qui montre et interroge, fait vibrer le silence et fait parler les rythmes puisés à même la musique des corps pour réhabiliter l’intime et la force des êtres. »

Le Conseil, engagé sur la voie de la diversité

La notion d’équité fait partie intégrante de la mission et de la vision du Conseil. Dans son plan stratégique 2018-2022, il s’est engagé à faire croître la demande des artistes issu(e)s de groupes minoritaires. Plusieurs gestes concluants ont permis et permettent d’assurer la pleine participation d’artistes de différentes expressions et origines à la vie artistique québécoise.

Inspiré par la décennie de retombées positives du programme Vivacité Montréal, le Conseil a décidé de le rendre accessible aux créateur(-trice)s de toutes les régions du Québec. Depuis son lancement en 2018, plus de 65 artistes de toutes les disciplines ont été soutenu(e)s pour leur projet d’exploration, de recherche, de création, de diffusion, de perfectionnement et de déplacement.

Parmi les artistes soutenu(e)s, Maryam Izadifard, artiste visuelle interdisciplinaire, propose une réflexion sur sa condition d’immigrée suivant trois angles : le dépaysement, l’exploration de l’espace et la condition féminine.

L'oeuvre Réminiscence de Maryam Izadifard.

L’oeuvre Réminiscence de Maryam Izadifard.

Sur le même sujet
  •  Infolettre Aide supplémentaire pour les artistes en situation de handicap

    Saviez-vous que le Conseil offre un soutien financier aux artistes et écrivain(e)s en situation ...

    En savoir plus
  •  Infolettre Arts et développement durable : l’engagement citoyen au cœur du changement

    Le domaine des arts ne fait pas exception à la règle lorsqu’il est question de développement ...

    En savoir plus
  •  Infolettre Quel est votre ISNI?

    Vous êtes unique, et chacune de vos œuvres aussi! À la manière dont l’ISBN identifie un livre,...

    En savoir plus