Pierre Lassonde est fait Compagnon des arts et des lettres du Québec par Marie Côté, le 29 mai 2017

© Alexandre Claude

Pierre Lassonde, Compagnon des arts et des lettres du Québec, le 29 mai 2017

© Alexandre Claude

Pierre Lassonde, Compagnon des arts et des lettres du Québec, le 29 mai 2017

© Alexandre Claude

Récipiendaires de l'Ordre des arts et des lettres du Québec, de g. à dr : Marie-Claude Durand (Hydro-Québec), Anne-Marie Jean (CALQ), René Derouin, Diane Dufresne, Rafael Lozano-Hemmer, Florent Vollant, Vincent Warren, Denise Filiatrault, Phoebe Greenberg, Charles Richard-Hamelin, Pierre Lassonde, Anna McGarrigle, Michel Dallaire, Roger Frappier, Lorraine Pintal, Kim Yaroshevskaya, Michel Rabagliati et Marie Côté (CALQ).

© Martine Lavoie

Pierre Lassonde

© Pierre Lassonde
1/5
29 mai 2017 Hommage à Pierre Lassonde, C.A.L.Q.
 

Pierre Lassonde

Pierre Lassonde

Il arrive que l’or redonne foi en l’homme. Surtout quand cet homme est Pierre Lassonde. Ayant fait fortune en achetant des droits sur des projets d’exploration aurifère, l’homme d’affaires se double d’un grand collectionneur et d’un immense mécène qui n’a jamais oublié ses racines québécoises même s’il vit aujourd’hui à Toronto. S’il connaît la valeur de l’argent gagné par ses propres moyens, le patrimoine hérité de ses parents lui apparaît encore plus précieux, car il est constitué de valeurs qui guident ses actions depuis toujours : l’éducation, l’honnêteté, l’amour de l’art et le devoir envers les autres.

Estimant que dépenser l’argent intelligemment est encore plus difficile que d’en faire, il dirige ses dons soigneusement afin qu’ils soient utiles et répondent à ses critères d’équité et d’excellence. Des bourses d’études attribuées en fonction des besoins financiers, des facultés universitaires soutenues afin de recruter davantage de femmes, et des millions consentis à des projets artistiques d’envergure qui sortent de l’ordinaire, comme l’agrandissement du Musée national des beaux-arts du Québec. L’audacieux concept architectural du pavillon qui porte son nom positionne Québec sur le circuit muséal mondial et procure un magnifique écrin à la collection d’œuvres qu’il rend accessible au public. Un legs pour l’avenir, qui joint l’utile au spirituel.

Texte lu le 29 mai 2017, lors de la remise des insignes de l’Ordre des arts et des lettres du Québec, au Centre PHI, à Montréal. Organisée par le Conseil des arts et des lettres du Québec, la cérémonie était animée par Claude Deschênes.

Le Conseil remercie son partenaire Hydro-Québec.

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Une quinzaine d’écrivains et de bédéistes visiteront les librairies du Québec!

    Québec, le 13 décembre 2017 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances bang bang de Manuel Roque remporte le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique

    Montréal, le 30 novembre 2017 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (Conseil) est ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Christine Beaulieu reçoit le prix Michel-Tremblay et 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du...

    Montréal, le 27 novembre 2017 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (Conseil) est ...

    En savoir plus