Karina Bleau reçoit le Prix du CALQ – Œuvre de l’année à Laval pour le volet visuel de Music to draw to : IO

© Sébastien Roy, Société des arts technologiques
30 mai 2019 Karina Bleau reçoit le Prix du CALQ – Œuvre de l’année à Laval pour le volet visuel de Music to draw to: IO
Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – Œuvre de l’année à Laval à l’artiste multidisciplinaire Karina Bleau pour le volet visuel de Music to draw to: IO.

Ce prix, assorti d’un montant de 5 000 $, lui a été remis par Honorine Youmbissi, directrice des communications et de la promotion des arts et des lettres du Conseil, lors d’une cérémonie organisée par Culture Laval.

« Les membres du jury du Conseil ont eu un coup de cœur pour une œuvre poétique et immersive, qui s’inscrit dans une recherche artistique singulière. Ils ont souligné la grande beauté de cette œuvre et la portée de la collaboration avec Kid Koala, qui propulse l’artiste au niveau international », a souligné Honorine Youmbissi.

À propos de Music to draw to: IO

L’œuvre est composée de deux vidéos diffusées sur le web et de quatre performances visuelles présentées à la Société des Arts Technologiques de Montréal, les 24 et 25 janvier 2019. Le volet visuel de Music to Draw: IO a été créé dans le cadre d’une collaboration avec le DJ-compositeur canadien Kid Koala.

La marionnettiste chimique Karina Bleau manipule les fluides, les textures, les couleurs en s’inspirant des phénomènes physiques et chimiques de la matière. Des imageries cosmiques, océanographiques et intra-utérines reproduisant les phénomènes naturels du vivant en émergent. Un travail de la lumière et de caméras permet de révéler les détails des matières en mouvement sur des écrans de formes diverses tel que le dôme de la Satosphère.

La collaboration avec un artiste de réputation internationale a offert à l’œuvre de Karina Bleau un rayonnement privilégié et lui a permis de travailler avec des artistes reconnus dans son studio à Sainte-Rose.

Biographie de Karina Bleau

Karina Bleau s’est d’abord formée comme marionnettiste. Sa démarche l’amène à redéfinir la marionnette et à manipuler une matière active par elle-même, comme l’eau ou le sucre. Elle poursuit ses recherches dans des pratiques hybrides et ses dernières collaborations témoignent de son intérêt pour l’interdisciplinarité.

Elle participe, en s’appuyant sur sa pratique de marionnettiste, à créer le film en direct Nufonia must fall du DJ Kid Koala ainsi que des vidéoclips et des performances en direct pour son spectacle Satellite. Elle collabore actuellement au long métrage Sin La Haban de Kaveh Nabastian, au court métrage Oborobo de Maxime Le Flaguais et pour Concerto au sol du compositeur électroacousticien Félix Boisvert.

En parallèle, elle codirige un espace de recherche favorisant l’approfondissement des pratiques artistiques marginales et se consacre à la transmission de son art aux jeunes.

Les autres finalistes

Découvrir d’autres récipiendaires

 

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Éric Normand reçoit le Prix du CALQ – Créateur de l’année au Bas-Saint-Laurent

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Richard Ferron reçoit le Prix du CALQ — Œuvre de l’année sur la Côte-Nord pour son ...

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – Œuvre de...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Le Conseil des arts et des lettres du Québec remet 5 000 $ à Amélie Lemay-Choquette, lauréate du...

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de remettre un montant de 5 000 $ à ...

    En savoir plus