de g. à dr.: Lucie Leroux, Guillaume Campion, Guillaume Côté, Natacha Clitandre

© Lucie Leroux et Natacha Clitandre
18 avril 2017 Le Musée de la civilisation et le CALQ soutiennent deux artistes en arts numériques dans le cadre du studio-laboratoire Regards sur les collections
Québec le 18 avril 2017 – Le Musée de la civilisation et le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) sont heureux d’annoncer que Natacha Clitandre et le collectif formé des artistes Guillaume Campion, Guillaume Côté et Lucie Leroux effectueront des résidences d’artistes dans le cadre du studio-laboratoire de cocréation numérique Regards sur les collections. Ce projet s’inscrit dans la perspective du Plan culturel numérique du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Les artistes réaliseront une œuvre à partir des collections numérisées du Musée. Elle prendra forme in situ, dans la salle Saint-Pierre du Musée. Le public pourra contribuer, en salle et sur les réseaux sociaux, à la création de l’œuvre par des commentaires et des interventions auprès des artistes. La dimension participative redéfinit la résidence d’artiste telle que connue actuellement.

« Expérimenter, innover est ce qui distingue le Musée de la civilisation depuis bientôt 30 ans. Le numérique offre des opportunités extraordinaires dans la poursuite de cet objectif. Accompagné par le CALQ, ce projet permet d’imaginer de nouvelles manières de dessiner la culture et de la partager, voire de la démocratiser, surtout en intégrant un volet participatif pour le public. »
Stéphan La Roche, directeur général du Musée de la civilisation

« Le développement durable des arts repose sur le partage de ressources et d’expertises encourageant la réalisation d’œuvres novatrices, et leur accessibilité. Je suis ravie que notre collaboration avec le Musée de la civilisation permette au public de mieux connaître la création numérique et d’enrichir notre patrimoine collectif de nouvelles œuvres. »
Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ

Faits saillants

Les artistes ont été sélectionnés par un jury de pairs, d’après les candidatures soumises à la suite d’un appel à projets, lancé en avril 2016.

La résidence du trio formé par les artistes sonores  Guillaume Campion et Guillaume Côté ainsi que de l’artiste en arts visuels, Lucie Leroux aura lieu du 10 mai au 25 juin 2017. Ensemble, ils proposent une création collective alliant images, sons et médias interactifs. Leur projet, visant à mettre en lumière les représentations picturales des cultures et du territoire autochtones, engage aussi la collaboration de l’artiste interdisciplinaire Atikamekw Eruoma Awashish (arts visuels, performance).

À travers divers témoignages, enregistrements et images d’archives articulés à l’intérieur d’une installation audiovisuelle interactive, le trio se propose de questionner l’influence de ces représentations dans nos sociétés, d’hier à aujourd’hui. Tous deux détenteurs d’une maîtrise en composition électroacoustique à l’Université de Montréal, Guillaume Campion et Guillaume Côté ont présenté leurs œuvres, individuellement ou en duo, lors de nombreux événements nationaux et internationaux. Artiste multidisciplinaire spécialisée dans la création textile, Lucie Leroux enseigne le design et l’impression textile au Cégep du Vieux-Montréal. Cofondatrice du Collectif Textile, ses œuvres sont exposées de façon régulière ici et à l’étranger.

La résidence de Natacha Clitandre se déroulera du 12 juillet au 27 août 2017. Elle s’intéresse au lien établi entre l’artiste et le public dans divers espaces du quotidien par le biais de dispositifs de diffusion mobiles. Son travail a été présenté en Amérique du Nord et en Europe. L’artiste vit actuellement à Montréal, où elle travaille aussi parfois comme commissaire. Son projet, intitulé Autobiographies par collections, est une installation composée principalement de données photographiques puisées dans la banque de contenus numériques du Musée. Ces données affichent des informations contextuelles en réalité augmentée, grâce à une application mobile développée par 44 screens, sous la direction de Lionel Guillaume. L’agente culturelle et muséologue Julie Rich veillera à l’intégration et à la promotion de certains aspects du projet sur les réseaux sociaux.

À propos du Musée de la civilisation

Le Musée de la civilisation est un musée de société où chacun trouve sa place et où toutes les thématiques sont abordées sous l’angle humain. Son offre culturelle, par sa diversité, son abondance et sa qualité, a marqué l’imaginaire des Québécois et des visiteurs de partout. La multiplicité de ses moyens de diffusion continue de surprendre. Le studio-laboratoire de cocréation numérique Regards sur les collections y trouve donc un habitat tout naturel.
À propos du Conseil des arts et des lettres du Québec

Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le CALQ soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres, et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l’étranger. Le CALQ est une société d’État financée par le ministère de la Culture et des Communications.

Liens connexes

www.calq.gouv.qc.ca
www.mcq.org

– 30 –

Cet article fait partie de l’infolettre À L’OEUVRE du mois d’avril 2017.

Consulter l’infolettre
Sur le même sujet
  •  Infolettre Le Québec se déploie au Japon

    Les liens entre le Québec et le Japon se sont grandement renforcés au fil des ans et nos ...

    En savoir plus
  •  Infolettre Annie Baillargeon sur les murs du Conseil

    L’artiste Annie Baillargeon a été choisie pour réaliser l’œuvre qui sera intégrée en ...

    En savoir plus
  •  Infolettre La Commission internationale du théâtre francophone fête ses 30 ans!

    Depuis sa création en 1987, la Commission internationale du théâtre francophone (CITF) a soutenu ...

    En savoir plus