"Devant moi, le ciel" (Dynamo Théâtre)

© Dynamo Théâtre

version japonaise de "La fureur de ce que je pense" de Marie Brassard

© Infrarouge

Robert Lepage et Takeya Kaburaki, président de Kabuchan International

© Le Soleil (vidéo)

Oeuvre du photographe Michel Huneault

© Michel Huneault

La bédéiste québécoise Nunumi au Japon

© Nunumi

"Interpolate" de Woulg & Push 1 Stop

© Woulg & Push 1 Stop

Guillaume & The Coutu-Dumonts

© Guillaume & The Coutu-Dumonts

"Soft Revolvers" de Myriam Bleau

© Myriam Bleau

Autoportrait de Réal Godbout, Musée du manga à Kitakyushu, Zviane

© Réal Godbout, Zviane

"Frequencies" de Nicolas Bernier à Mutek au Japon

© Nicolas Bernier

"Constellations" de Maotik et Kazuya Nagaya & Metametric

© Maotik & Kazuya Nagaya & Metametric
1/11
20 novembre 2017 Le Québec se déploie au Japon
Les liens entre le Québec et le Japon se sont grandement renforcés au fil des ans et nos créateurs en sont d’heureux bénéficiaires! Le travail de la Délégation générale du Québec à Tokyo et les efforts des producteurs, exportateurs et tourneurs portent leurs fruits. Le Conseil soutient diverses activités de diffusion des organismes et favorise la présence des artistes et des écrivains, notamment par des bourses de déplacement. L’Accord d’amitié et de collaboration signé par le Québec et la préfecture de Kyoto met aussi du vent dans les voiles de nombreux projets.

Les arts de la scène au pays du soleil levant

Le 15 novembre, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, remettait l’Ordre national du Québec à Takeya Kaburaki, président de Kabuchan International, qui a versé 1 M$ à la campagne de financement du théâtre Le Diamant de Robert Lepage, un geste sans précédent de la part d’un mécène étranger. En plus de promouvoir le travail de l’homme de théâtre qui a conquis le pays du soleil levant depuis les années 1990, l’entreprise Kabuchan a aidé à faire connaître le Cirque du Soleil, la Compagnie Marie Chouinard et la soprano Nathalie Choquette.

Écrit et mis en scène par Yves Simard, le spectacle pour jeune public Devant moi, le ciel (Dynamo Théâtre) a été acclamé en juillet dernier au ricca ricca*festa d’Okinawa, un important festival international consacré au théâtre pour l’enfance et la jeunesse.

La première de la version japonaise de la pièce de théâtre que Nelly Arcan a inspirée à Marie Brassard, La fureur de ce que je pense, a eu lieu le 4 novembre au Galaxy Theatre de Kyoto et tournera au Japon jusqu’en décembre. Du 10 au 18 février 2018, CINARS fera la promotion de nombreux organismes québécois des arts de la scène à l’imposant Performing Arts Meeting in Yokohama.

Les arts visuels et technologiques au royaume du manga

Le Tokyo Wonder Site a récemment changé de nom pour devenir le Tokyo Arts & Space (TOKAS), mais pas de vocation. Grâce à un partenariat établi depuis quelques années avec le Conseil, il accueille en résidence des créateurs québécois de toutes disciplines. Séjourner dans cette ville reconnue pour son effervescence artistique est toujours une expérience enrichissante. Lors de récentes « portes ouvertes » au TOKAS, le photographe Michel Huneault, qui y réside actuellement, a présenté au public son travail inspiré par la notion d’impermanence que les Japonais nomment le mujô.

En octobre dernier, l’artiste québécoise Christine Dallaire-Dupont, alias Nunumi, spécialisée en film d’animation et bande dessinée, a donné des conférences et des ateliers sur l’expressivité des personnages aux étudiants en arts de l’Université de Tsukuba.

Au début de novembre, le festival d’arts électroniques, visuels et technologiques MUTEK déployait sa 2e édition nippone à Kyoto, proposant des performances de Myriam Bleau (Soft Revolvers), Maotik et Kazuya Nagaya & Metametric (Constellations), Woulg & Push 1 Stop (Interpolate), Nicolas Bernier (Frequencies) et Guillaume & The Coutu-Dumonts.

Du 9 décembre 2017 au 13 février 2018, une exposition consacrée à la bande dessinée québécoise sera présentée au Musée international du manga de Kyoto, en collaboration avec le Festival de bande dessinée francophone de Québec et le gouvernement préfectoral de Kyoto. Du 23 décembre 2017 au 20 janvier 2018, une exposition similaire se tiendra au Musée du manga à Kitakyushu dans le cadre du Festival international du manga où sont notamment invités Zviane et Réal Godbout.

Tous ces exemples témoignent du grand intérêt du Japon envers la culture québécoise et mettent en valeur la richesse des liens qui unissent nos cultures. Nous vous invitons à suivre l’actualité culturelle québécoise au Japon sur le Facebook de la Délégation générale du Québec à Tokyo.


Cet article fait partie de l’infolettre À L’OEUVRE du mois de novembre 2017.

Sur le même sujet
  •  Infolettre Annie Baillargeon sur les murs du Conseil

    L’artiste Annie Baillargeon a été choisie pour réaliser l’œuvre qui sera intégrée en ...

    En savoir plus
  •  Infolettre La Commission internationale du théâtre francophone fête ses 30 ans!

    Depuis sa création en 1987, la Commission internationale du théâtre francophone (CITF) a soutenu ...

    En savoir plus
  •  Infolettre Le Québec aux concours culturels des Jeux de la Francophonie

    La lumière qui nous unit, hymne des Jeux de la Francophonie qui se tiennent tous les quatre ans, ...

    En savoir plus