Paul-André Fortier, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

Paul-André Fortier, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

Paul-André Fortier, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

Paul-André Fortier, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

Paul-André Fortier, Compagnon des arts et des lettres du Québec

© Hugo Glendinning
1/5
28 mai 2019 Paul-André Fortier, Compagnon des arts et des lettres du Québec
La vie de Paul-André Fortier pourrait se transposer dans Casse-Noisette, le premier ballet qu’il ait vu sans vraiment l’apprécier. Dans cette version contemporaine, un jeune professeur de littérature est transformé en danseur par une magicienne qui s’appelle Martine Époque. Elle l’invite à rejoindre une joyeuse bande de délinquants, Le Groupe Nouvelle Aire, avec qui il mettra en déroute une armée de traditions. Puis il part explorer le Pays du risque et s’élance dans la Danse-Création d’œuvres qui réinventent le rapport à l’espace, au temps et à la technique.

Se distinguant par sa présence en scène hypnotisante et l’élégance des gestes qu’il n’a jamais appris, l’interprète autodidacte devient un chorégraphe visionnaire. Des pièces aux titres évocateurs jaillissent de son corps. Risque. Lumière. Vertiges. Tensions. Attentif et curieux, « l’homme qui danse » entretient des collaborations insolites avec des musiciens, compositeurs, plasticiens, écrivains et cinéastes de diverses générations. Pédagogue, fédérateur et défenseur du milieu, il brille aussi par son engagement envers ses pairs.

Habité par un désir de dépassement qui ne l’a jamais quitté, Paul-André Fortier a construit une œuvre empreinte d’une grande rigueur esthétique et intellectuelle. L’intégrité de sa démarche et l’originalité de ses créations exercent une influence durable sur la danse contemporaine québécoise en plus d’avoir contribué internationalement à sa réputation d’excellence.

À l’âge où les danseurs sont à la retraite, l’aventurier de l’espace scénique a décidé d’interpréter en plein air urbain des solos de 30 minutes durant 30 jours consécutifs. Emblématique de son cheminement et de sa générosité, cet exploit a transformé des passants en spectateurs, leur offrant en partage cet art qui est sa passion.

Hommage rédigé par Geneviève Picard

Ordre des arts et des lettres du Québec

Paul-André Fortier a reçu le titre de Compagnon des arts et des lettres du Québec le 27 mai 2019.

Le Conseil remercie ses partenaires, la Caisse de la Culture et Le Devoir.

Retour à la liste des récipiendaires

 

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Création d’un nouveau prix pour les artistes du Nord-du-Québec, assorti d’un montant de 10000$

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec en collaboration avec l’Administration régionale ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Annick Lefebvre reçoit le prix Michel-Tremblay et 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du ...

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de remettre un montant de 10 000 $ à ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Le prix Opus du Compositeur de l’année est remis à Éric Champagne

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) est heureux de s’associer au Conseil ...

    En savoir plus