Saint-Laurent mon amour, roman de Monique Durand, lauréate du Prix du CALQ - Oeuvre de l'année sur la Côte-Nord en 2018

© Monique Durand
25 novembre 2018 Monique Durand reçoit le Prix du CALQ – Œuvre de l’année sur la Côte-Nord pour son livre Saint-Laurent mon amour
Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – Oeuvre de l’année sur la Côte-Nord 2018 à l’auteure Monique Durand pour son livre Saint-Laurent mon amour.

« Les membres du comité de sélection ont arrêté leur choix sur cette œuvre de Monique Durand, qui est ancrée sur une connaissance approfondie de la région nord-côtière tout en gardant une perspective globale sur le monde. À la fois poétique et informative, son écriture transporte le lecteur et témoigne d’une pensée claire et profonde. »

Ce prix, assorti d’un montant de 5 000 $, lui a été remis par Réjean Perron, directeur du soutien à la diffusion et au rayonnement international du Conseil lors d’une cérémonie organisée par Culture Côte-Nord.

L’œuvre primée, Saint-Laurent mon amour

Saint-Laurent mon amour s’inscrit dans les livres qu’ont inspirés les fleuves du monde. Il se présente sous la forme de récits constituant ses chapitres. En une fresque qui mêle portraits, impressions personnelles et textes à saveur historique, l’auteure rend le fleuve Saint-Laurent dans toute son amplitude à travers figures de riverains, histoires et paysages. Cette ode aux gens simples, jamais en représentation d’eux-mêmes, s’offre comme un grand livre dont les pages tournent avec le vent du large. Saint-Laurent mon amour est publié chez Mémoire d’encrier.

La lauréate

Née à Montréal, Monique Durand habite depuis quelques années à Sept-Îles. Elle est écrivaine, journaliste, réalisatrice, conférencière et globetrotteuse. En 1998, elle a publié le recueil de nouvelles Eaux et en 2003, le roman La Femme du peintre, tous deux aux éditions du Serpent à Plumes (France). Pour ce premier roman, l’auteure a notamment été finaliste au Prix Anne-Hébert au Salon du livre de Paris. Elle a aussi fait paraître en 2012 un livre de récits intitulé Carnets du Nord, publié avec le Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière.

Puis, en 2016, elle a remporté le prix du CALQ – Œuvre de l’année sur la Côte-Nord pour Le petit cailloux de la mémoire, roman ayant également pour toile de fond le fleuve et la Côte-Nord. En 2014, le Conseil supérieur de la langue française du Québec lui a décerné le prix Jules-Fournier, en reconnaissance de la qualité de la langue de ses écrits dans la presse québécoise.L'écrivaine Monique Durand

Découvrir d’autres lauréats

 

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Paolo Almario reçoit le Prix du CALQ – Créateur de l’année au Saguenay–Lac-Saint-Jean

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances L’auteure Marjolaine Beauchamp reçoit le Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Outaouais pour ...

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Le Prix Michel-Tremblay est remis à Martin Bellemare pour Moule Robert

    Le dramaturge Martin Bellemare reçoit le prix Michel-Tremblay pour sa pièce Moule Robert. Une ...

    En savoir plus