Foire aux questions
(COVID-19)

Foire aux questions liées à la COVID-19

Cette foire aux questions s’adresse aux artistes, écrivains, commissaires et représentant(e)s d’organismes dont les projets sont affectés par le coronavirus (COVID-19) ou à toute nouvelle personne qui souhaite déposer une demande.

Traitement des demandes en cours

    1. Quand vais-je recevoir ma bourse?

      Dorénavant, les versements de bourses seront effectués en fonction de la date de début du projet. Vous recevrez le versement de votre bourse le 1er du mois si votre projet débute entre le 1er et le 14 du mois. Vous recevrez le versement de votre bourse le 15 du mois si votre projet débute entre le 15 et le dernier jour du mois. Dans tous les cas, votre numéro d’assurance sociale (N.A.S) est requis pour recevoir un versement.

    2. Mon organisme doit tenir son assemblée générale annuelle ou réunir prochainement les membres de son C.A. de manière virtuelle. Est-ce que la tenue de cette séance à distance sera considérée comme valable dans l’évaluation du Conseil de notre gouvernance?

      Oui. Le 27 avril, les règles ont été temporairement assouplies par le ministère de la Justice afin d’assurer le bon fonctionnement des organisations qui doivent normalement tenir ces rencontres en personne. Cette mesure permet donc d’assurer la validité des rencontres et des votes qui seront tenus, et ce, le temps que sera maintenu l’état d’urgence sanitaire.

    3. Quels sont les délais prévus pour l’annonce de la bonification au soutien à la mission pour les organismes?

      Les annonces aux organismes soutenus à la mission devraient être envoyées au mois d’août.

    4. Par qui sont évaluées les demandes?

      Les demandes déposées dans le nouveau programme bourses sont évaluées par un jury de pairs. Pour ce qui est des demandes déposées aux programmes Exploration et déploiement numérique et Présentation de spectacles en distanciation physique, elles sont analysées, en premier lieu, par les chargés de programmes du Conseil en fonction des conditions d’admissibilité et des objectifs généraux du programme. Les demandes jugées admissibles sont examinées ensuite par un comité interne en fonction des objectifs et des critères d’évaluation décrits dans le programme. Le Conseil peut, au besoin, faire appel à une ou des personnes-ressources ou encore former un comité consultatif pour analyser les projets.

      À propos du programme Présentation de spectacles en distanciation physique

    5. Quels types de projets seront soutenus par cette mesure ?

      Nous voulons donner aux organismes les moyens d’expérimenter de nouvelles formules et de concevoir des façons non traditionnelles de rejoindre le public tout en respectant les normes de distanciation sociale. Par exemple, il pourrait être possible de présenter des spectacles dans les parcs, devant les balcons d’édifices à logement, de copropriétés, de résidences de personnes âgées, dans les ruelles ou les rues transformées en terrasses, transformer divers terrains en lieux de diffusion accueillant des voitures, etc.

    6. Dans les arts de la scène, plusieurs types de spectacles impliquent des contacts entre interprètes. Peut-on déposer un projet qui démarrerait lorsque les normes le permettront?

      Non, pour être jugé admissible, le projet doit respecter les normes sanitaires en vigueur au moment du dépôt.

    7. Nous sommes un collectif d’artistes et nous souhaitons réaliser un projet ensemble. Sommes-nous admissibles au programme Présentation de spectacles en distanciation physique?

      Ce programme s’adresse aux organismes légalement constitués en personne morale sans but lucratif. Si ce n’est pas votre cas, vous pourriez soit vous entendre avec un diffuseur de spectacles qui serait impliqué dans le projet et qui pourrait faire la demande, soit vous tourner vers le volet Présentation publique du programme général de bourses aux artistes.

    8. J’aimerais faire une demande de soutien pour un projet qui serait diffusé à brève échéance. Quel sera le délai de réponse à ma demande?

      Dans le contexte de la crise, nous avons revu notre processus pour donner des réponses le plus rapidement possible. Nous vous encourageons à déposer votre demande dès que vous êtes prêt à le faire, et nous mettrons tout en œuvre pour vous répondre dans les meilleurs délais.

    9. Le gouvernement du Québec a donné l’autorisation aux rassemblements allant jusqu’à 50 personnes dans les salles de spectacles à compter du 22 juin. Est-ce que je peux déposer une demande pour la présentation d’un spectacle en salle qui respecterait ces conditions dans le programme de Présentation de spectacle en distanciation physique?

      Non. Avec l’objectif que le public ait accès à des spectacles dès cet été, ce programme vise à soutenir les formules non traditionnelles de présentation de spectacles, notamment à l’extérieur ou dans des lieux non conventionnels. Les spectacles présentés en salle la réouverture au public des lieux de diffusion en arts de la scène par une annonce gouvernementale ne sont pas admissibles.

    10. Comment cette nouvelle mesure est-elle financée ?

      Cette nouvelle mesure est financée grâce aux fonds supplémentaires reçus dans le cadre du Plan de relance en culture annoncé le 1er juin 2020.

    11. Lors du dépôt d’une demande, comment pouvons-nous donner une garantie de réalisation de projet dans le contexte actuel?

      Par garantie de réalisation, nous entendons que la demande doit démontrer que le projet est réalisable en tenant compte des directives de la Santé publique en vigueur au moment du dépôt. Par exemple, en date du 8 juin pourraient être admissibles les projets suivants : un spectacle déambulatoire dans des rues et ruelles, une prestation musicale dans un ciné-parc, un spectacle de cirque devant un édifice à logements avec balcons, etc.

    12. La mesure Présentation de spectacles en distanciation physique peut-elle s’appliquer à des spectacles en salle, par exemple pour un spectacle qui ne fait pas partie d’une saison régulière?

      La mesure ne vise pas la diffusion en salle. Il s’agit d’une aide de transition en attendant que la diffusion en salle puisse reprendre normalement. Pour être admissibles à cette mesure, les spectacles doivent être présentés dans des lieux non traditionnels, à l’extérieur, sur des terrains publics ou privés. Ils peuvent également se tenir à l’intérieur, mais dans des lieux qui ne sont pas destinés à la présentation de spectacles.

    13. Est-ce que les activités de médiation culturelle sont admissibles à cette mesure?

      Non, cette mesure vise la production de spectacles adaptés aux conditions de pratique permises actuellement. Par contre, les dépenses liées aux activités de médiation qui se tiendraient en marge d’un spectacle sont admissibles.

    14. Pour les propositions qui comportent une dimension numérique et une dimension d’arts vivants, doit-on déposer deux demandes distinctes ou une seule? Le cas échéant, dans quel programme serait-il préférable de déposer?

      Si un même projet vise à la fois une présentation de spectacle et l’utilisation de technologies numériques, vous pouvez déposer une seule demande dans le programme correspondant à l’aspect dominant de votre projet. Par exemple, si la dimension numérique est l’aspect dominant de votre projet, vous pouvez déposer au programme Exploration et déploiement numérique.

      Si c’est plutôt le spectacle devant public qui domine, déposez à la mesure Présentation de spectacles en distanciation physique.

      Par ailleurs, si vous souhaitez réaliser deux projets, l’un visant une présentation publique et l’autre numérique, qu’ils sont indépendants, vous pouvez déposer plusieurs demandes. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à contacter un(e) chargé(e) de programmes.

    15. Pour une nouvelle création, est-ce que des dépenses de recherche, de scénographie, de fabrication de costumes et de promotion sont admissibles?

      Oui, la mesure Présentation de spectacles en distanciation physique peut soutenir des dépenses de répétition, des dépenses liées à l’adaptation d’une œuvre existante, tels que des frais de conception et de fabrication, la mise en marché et des dépenses administratives. Les travaux de recherche ou de résidence de création peuvent être admissibles dans cette mesure uniquement s’ils se soldent par la présentation d’un spectacle. Vous pouvez également inclure des frais liés à une tournée au Québec. Les dépenses liées à une tournée internationale ne sont pas admissibles.

    16. Est-il possible pour un organisme de déposer un projet pour un spectacle offert en milieu scolaire à l’automne?

      Oui, ces projets sont admissibles. Une lettre d’intention ou de confirmation du partenaire scolaire doit être jointe à la demande.

    17. Puisque le soutien à la Programmation spécifique est suspendu, est-ce que le programme de Présentation de spectacles en distanciation physique permet le soutien d’une programmation annuelle?

      Ce n’est pas dans les objectifs de ce soutien de soutenir toute une saison, ne connaissant pas les conditions de pratique qui seront autorisées dans les prochains mois. Il vise davantage des projets réalisés à court terme. Cependant, une seule demande peut contenir plusieurs projets, une série de présentations d’une ou de plusieurs productions. Pour les organismes qui étaient soutenus en Programmation spécifique, d’autres solutions ont été mises en place. Ils sont invités à contacter leur chargé(e) programmes pour évaluer les autres possibilités.

    18. Est-il nécessaire d’inclure aux demandes des lettres d’intérêt signées par les partenaires de diffusion ou des lettres d’autorisation pour nous produire dans des lieux privés?

      Ce sont effectivement des documents requis. Vous devez fournir des lettres d’intention et de confirmation des partenaires de diffusion pour permettre l’évaluation de la faisabilité du projet.

    19. Y aura-t-il des fonds pour les organismes qui souhaitent faire des activités autres que la présentation de spectacles, telles que des résidences de création, l’exploration de projets alternatifs, etc.?

      Le Conseil travaille présentement à l’élaboration d’un programme de soutien aux organismes de création et de production qui ne sont pas soutenus à la mission, afin qu’ils puissent réaliser ce type de projets qui ne se soldent pas nécessairement à court terme par un spectacle. Les détails seront annoncés au cours de l’été.
      Pour les compagnies soutenues à la mission, le Conseil est conscient que les programmations sont chamboulées dans le contexte de la pandémie. Ainsi, les compagnies ne seront pas pénalisées si elles adaptent leurs activités, notamment pour réaliser des résidences de création ou des projets de recherche.

      À propos de la bonification du programme de bourses

    20. Quels sont les établissements d’enseignement supérieur spécialisés en art dont les finissants pourraient, de manière exceptionnelle pendant la crise COVID, avoir accès aux programmes de bourses du Conseil?

      Les établissements qui proposent des programmes complets et terminaux de formation des artistes professionnels. Par exemple, les établissements publics ou privés reconnus par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

    21. Je cherche le formulaire permettant aux finissants d’établissements d’enseignement supérieur spécialisés en art de faire une demande de bourse.

      Il n’y a pas de formulaire spécifique pour les finissants. Vous devez utiliser le formulaire disponible dans Mon Dossier CALQ pour le programme dans lequel vous souhaitez faire une demande. Le lien vers ce formulaire se trouve dans la section «Présentation de la demande » de chaque volet.

    22. L’élargissement de l’admissibilité du nouveau programme de bourses aux finissant(e)s des écoles d’art et aux humoristes émergents signifie-t-il une diminution du nombre d’artistes et d’écrivain(e)s soutenus?

      Non, au contraire. Des fonds supplémentaires sont investis dans le programme de bourses afin de nous permettre de soutenir un plus grand nombre de projets.

    23. Est-ce que les finissant(e)s ont accès à tous les programmes du Conseil? Comment pourrez-vous évaluer le critère lié à l’excellence de leurs réalisations précédentes?

      Exceptionnellement, pour faciliter leur intégration aux milieux professionnels dans un contexte difficile, les finissant(e)s des établissements d’enseignement supérieur spécialisés en art seront admissibles à tous les volets du programme de bourses ainsi qu’aux programmes Vivacité et Re-Connaître même s’ils(-elles) ne répondent pas à toutes les conditions régulières. Les réalisations faites dans le cadre scolaire pourront être prises en considération dans l’évaluation.

    24. Est-ce que les humoristes ont accès à tous les programmes du Conseil?

      Non. Le Conseil est sensible à la situation des finissant(e)s et des artistes émergents du domaine de l’humour. C’est pourquoi nous mettons en place un projet pilote qui vise à favoriser le développement de textes de qualité et à faciliter l’intégration des jeunes artistes au milieu professionnel. Dans cette optique, les humoristes émergents pourront déposer des dossiers uniquement à trois volets du programme de bourses : Recherche et exploration, Création et Perfectionnement. Les dossiers deposés par les humoristes de la relève seront évalués par des pairs en humour.

    25. Est-ce que les artistes-entrepreneur(e)s sont admissibles à un soutien du Conseil?

      Ils (elles) sont admissibles au programme de bourses du Conseil, lequel a été bonifié l’hiver dernier en reconnaissance des besoins liés aux multiples compétences des artistes-entrepreneur(e)s et en vue de l’amélioration de leur situation financière. Le programme permet un soutien à l’artiste à chaque étape du processus de création – production – diffusion, tout au long de sa carrière.

    26. Le volet Vivacité sera-t-il revalorisé?

      Les crédits supplémentaires accordés au Conseil nous permettront de répondre à une demande accrue dans les divers programmes et volets, dont Vivacité. L’idée derrière ce programme est de permettre aux artistes de la diversité culturelle de mettre un pied à l’étrier dans nos programmes. Dans nos jurys siègent toujours des artistes de la diversité et nous avons un regard attentif sur ces dossiers.

    27. Le programme Re-Connaître profitera-t-il de ces nouveaux montants?

      De la même manière que Vivacité, Re-Connaître profitera également d’une bonification de son enveloppe pour nous permettre de soutenir davantage d’artistes autochtones. Cette année, les montants supplémentaires seront injectés de façon équitable pour tous les artistes.

    28. J’ai d’autres questions au sujet du programme de bourses.

      Vous pouvez consulter une Foire aux questions concernant les divers volets offerts dans le programme de bourses.

    29. Pourquoi ne puis-je pas recevoir des commentaires du jury pour une demande de bourses qui m’a été refusée?

      Dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons actuellement, notre équipe consacre toute son énergie à réduire les délais de traitement de vos demandes. Notre priorité est de vous permettre d’avoir accès, le plus rapidement possible, au soutien financier qui vous serait éventuellement accordé. Dans ces circonstances, nous ne pouvons malheureusement pas répondre à vos demandes d’information dans les délais habituels ni vous fournir les cotes d’évaluation. Nous sommes conscients des inconvénients que cette situation pourrait occasionner, mais soyez assurés que nous mettons tout en œuvre pour vous offrir le meilleur service possible.

      À propos du retour d’Exploration et déploiement numérique

    30. Le programme Exploration et déploiement numérique existait auparavant, qu’est-ce qui a changé?

      En raison de la pandémie de COVID-19, le programme Exploration et déploiement numérique, qui était habituellement offert à date fixe une fois l’an, est maintenant offert en tout temps. Les artistes et les organismes artistiques peuvent donc déposer un projet au Conseil dès qu’ils sont prêts et ainsi bénéficier de sommes importantes pour maintenir un lien actif avec leur public. Auparavant, le montant maximal de l’aide financière accordée aux organismes ne pouvait représenter plus de 75 % du coût total du projet. Cette condition est levée pour pallier la difficulté actuelle de générer des revenus autonomes.

    31. Est-ce que l’enveloppe accordée à ce programme est prélevée dans les programmes réguliers du Conseil?

      L’enveloppe de 1,5 M$ dont disposait le Conseil a été bonifiée de 3,5 M$ par le gouvernement du Québec pour aider les milieux artistiques et littéraires à surmonter la criQuels types de projets peuvent être soutenus par ce programme?

      Les projets soumis peuvent permettre, entre autres, d’augmenter la quantité de contenus québécois en ligne et leur diffusion. Par exemple par l’adaptation d’œuvres existantes à une diffusion numérique, par la production de baladodiffusions ou la captation d’œuvres en salle. Les projets peuvent  aussi permettre d’optimiser la découvrabilité des contenus ou encore d’accélérer l’appropriation de l’univers numérique par les organismes artistiques et les artistes. Consultez les projets soutenus l’an dernier.

    32. Les projets déposés à cette mesure doivent-ils absolument être pérennes?

      Ce n’est pas une condition d’admissibilité pour déposer une demande, mais les projets qui ont une durée dans le temps seront priorisés.

    33. Est-ce que la refonte d’un site web désuet est admissible?

      Non, la mesure n’est pas destinée à financer une refonte de site Internet. Cependant, si une portion de votre site web doit être refaite en lien avec le projet, c’est admissible. Il faut démontrer que le projet vise à utiliser les technologies à des fins de création, de production, de rayonnement et de diffusion.

    34. Est-ce que les webinaires et formations en ligne pour une discipline sont admissibles?

      Si le projet vise strictement la formation disciplinaire, non. Si le projet vise à favoriser la littératie numérique, alors ce pourrait être admissible. La littératie numérique se définit comme « l’aptitude à comprendre et à utiliser les TIC dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités ».

    35. Est-ce que l’achat d’équipement ou de bureautique est admissible?

      Le renouvellement d’une flotte d’équipement bureautique désuet n’est pas admissible. Toutefois, si la dépense est justifiée à des fins de création, de production, de rayonnement et de diffusion, elle peut être admissible. Il est préférable d’utiliser la location d’équipement numérique pour réaliser le projet, à moins de démontrer que l’achat est plus avantageux. Pour les projets qui comportent un achat d’équipement, il est demandé de joindre une soumission à la demande pour permettre une analyse complète du dossier.

    36. Mon organisme a acheté de nouveaux équipements numériques, est-ce qu’une formation pour apprendre à utiliser ces équipements est admissible?

      Si votre organisme achète de nouveaux équipements nécessaires pour réaliser un projet de création, de production, de rayonnement et de diffusion, et que vous avez besoin d’une formation pour les utiliser, ces dépenses sont admissibles. Mais si le projet d’acquisition d’équipement a été financé par le ministère de la Culture et des Communications ou une autre source et que vous souhaitez simplement financer une formation, ce n’est pas admissible dans la mesure.

    37. Doit-on prendre en compte les demandes de subvention faites chez d’autres organismes de financement public dans notre budget?

      Dans le budget prévisionnel, il est recommandé d’inclure les montants demandés chez les autres organismes de financement public et d’indiquer s’ils sont confirmés. Cela permettra aux évaluateurs d’avoir une vision globale de votre montage financier.

    38. Nous avons reçu une subvention à la mesure Ambition numérique du ministère de la Culture et des communications. Est-il possible de recevoir également un financement à Exploration et déploiement numérique ?

      Il n’est pas possible de combiner ces deux sources de financement pour le même projet. Toutefois, on peut présenter un projet qui a déjà été soutenu à cette mesure en développant, par exemple, un nouveau volet au projet.

    39. Puisqu’il y aura un grand nombre de demandes et que plusieurs organismes déposeront des dossiers rapidement, restera-t-il des fonds à l’automne pour soutenir des projets à la mesure Exploration et déploiement numérique ?

      Nous ne pouvons pas garantir que l’enveloppe sera toujours disponible dans quelques mois. Cependant, les crédits accordés par le gouvernement nous permettront de répondre favorablement à davantage de projets que les années passées.

    40. Pour Exploration et déploiement numérique, pouvez-vous préciser la question des retombées attendues qui se trouve dans le formulaire, et qu’est-ce que le « cadre d’auto-évaluation incluant les indicateurs de performance »?

      Nous demandons à l’organisme demandeur de fixer lui-même ses objectifs en amont du projet pour être en mesure d’évaluer si ce projet est un succès. Il peut s’agir d’indicateurs de performance ou de cibles mesurables par des outils numériques ou des objectifs plus qualitatifs que se fixe l’organisme dans un cadre formel.

      Aide d’urgence

    41. Est-ce qu’un(e) artiste ou un organisme admissible aux programmes du Conseil mais non soutenu(e) peut demander de l’aide d’urgence spéciale?

      Non. Les mesures d’urgence annoncées par le Conseil ne s’adressent qu’aux organismes et aux artistes qu’il soutient. Une exception est en vigueur pour les organismes qui ont été soutenus en 2019-2020 dans le cadre du soutien à la Programmation spécifique. Ces organismes peuvent être admissibles à l’aide d’urgence.

      Surveillez les annonces gouvernementales afin de savoir à quel autre type d’aide vous pourriez être admissible. Nous vous invitons à consulter le site www.quebec.ca/coronavirus pour en savoir plus.

    42. Est-ce qu’un(e) artiste ou un organisme qui a déjà été soutenu(e) par le Conseil dans le passé peut demander de l’aide dans le cas des mesures d’urgence?

      L’aide d’urgence spéciale peut être accordée uniquement en lien avec un projet soutenu, et pour lequel l’organisme ou l’artiste a un besoin immédiat. Les organismes qui ont été soutenus à la Programmation spécifique en 2019-2020 peuvent être admissibles à l’aide d’urgence.

    43. L’aide d’urgence ne semble pas être accessible pour certains types d’organismes. Pourquoi?

      L’aide d’urgence offerte par le Conseil est complémentaire aux autres programmes offerts par les deux paliers de gouvernement. Par ailleurs, l’aide d’urgence, n’est pas notre façon d’aider les organismes. Ce que nous cherchons à faire, c’est de permettre aux artistes et aux organismes de reprendre leurs activités dès que possible et de les soutenir pendant et au sortir de la crise. Les mesures que nous annonçons vont en ce sens : le Conseil augmente les budgets des bourses pour permettre à plus d’artistes de travailler, soutient des moyens de diffusion non traditionnels, renforce et élargit son aide au numérique. Ce faisant, le Conseil accompagne les milieux avec les moyens à sa disposition.

      Incidence des annulations sur les projets financés

    44.  Un projet soutenu par une bourse, retardé par la COVID-19, peut-il est mis en pause pour permettre de déposer un autre projet?

      Tous les projets soutenus en ce moment connaissent des perturbations. Si vous devez reporter un projet, vous devez remplir le formulaire disponible sur notre site web et l’envoyer à votre chargé de programme, par courriel. Vous devez expliquer en quoi la pandémie bouleverse votre échéancier. Si la modification de votre échéancier est acceptée, vous n’aurez pas à remplir immédiatement votre rapport de bourse et vous pourrez déposer d’autres demandes.

    45. Advenant le cas où une subvention à un organisme a été accordée pour un projet, mais le projet a dû être reporté en raison de la COVID-19, est-ce que la subvention peut être reconduite?

      Oui, il est possible de reporter des subventions si la date de fin de projet est repoussée. Vous devez contacter votre chargé de programme pour qu’il puisse mettre à jour votre dossier.

    46. J’ai reçu une subvention ou une bourse qui implique des déplacements et je n’ai pas encore effectué mes réservations. Puis-je utiliser la subvention pour payer mon assurance-voyage?

      Le Conseil vous demande de ne pas effectuer de réservation, jusqu’à nouvel ordre, et de ne pas voyager à l’étranger conformément aux directives émises par le gouvernement du Canada.

    47. J’ai reçu une subvention (Diffusion d’œuvres à l’extérieur du Québec) ou une bourse (Déplacement, Circulation d’œuvres). Mon voyage est annulé, mais je ne peux pas obtenir de remboursement pour la totalité de mes dépenses. Devrai-je rembourser la subvention?

      Le Conseil est conscient que l’éclosion de la COVID-19 représente une situation extraordinaire et qu’elle se fait sentir sur les projets qu’il finance. Dans ce contexte, vous devez expliquer les circonstances et présenter votre justification dans votre rapport final.  Vous n’êtes pas tenu(e) de rembourser les dépenses que vous avez déjà engagées.

      Cependant, si vous avez obtenu un remboursement pour certaines des dépenses que vous avez engagées ou que vous n’avez pas utilisé tout le montant de votre bourse ou de votre subvention, vous devez rembourser les sommes non dépensées, conformément à nos modalités d’attribution de subvention ou de bourse.

    48. J’ai reçu une subvention (Diffusion d’œuvres à l’extérieur du Québec) ou une bourse (Déplacement, Circulation d’œuvres) afin de participer à un événement qui a été annulé. Je ne peux pas obtenir de remboursement pour la totalité de mes dépenses. Devrai-je rembourser la subvention?

      Voir la réponse à la question précédente.

    49. J’ai reçu une subvention (Diffusion d’œuvres à l’extérieur du Québec) ou une bourse (Déplacement, Circulation d’œuvres). Je dois reporter ou modifier mon projet. Puis-je le faire?

      Il n’est pas nécessaire de signaler au préalable les modifications mineures apportées aux dates ou aux projets. Vous pouvez cependant signaler les modifications considérables apportées à votre projet en communiquant par courriel avec la personne responsable de votre dossier.

    50. J’ai reçu une subvention (Diffusion d’œuvres à l’extérieur du Québec) ou une bourse (Déplacement, Circulation d’œuvres) et je dois engager des dépenses supplémentaires en raison des circonstances extraordinaires entourant l’éclosion de la COVID-19 (par exemple, une modification des frais ou le report de dates de tournée). Puis-je présenter une nouvelle demande afin que ces dépenses supplémentaires soient couvertes?

      Il n’est pas nécessaire de déposer une nouvelle demande. Le Conseil vous invite à présenter ces éléments dans votre rapport final d’utilisation afin qu’une aide additionnelle puisse vous être accordée, le cas échéant.

    51. J’ai déposé une demande de soutien financier qui implique un voyage à l’étranger. En quoi cela aura-t-il une incidence sur l’évaluation de ma demande?

      Conformément aux directives émises par le gouvernement du Canada, il est recommandé de ne pas voyager à l’étranger. Ainsi, aucune subvention ne sera octroyée pour des déplacements à l’étranger jusqu’à nouvel ordre.

      Autre

    52.  J’ai une question, à qui puis-je m’adresser?

      Vous pouvez communiquer avec la personne responsable de votre dossier.

Liens utiles