L'artiste en danse Karenne Gravel dans l'œuvre Itinéraire linéaire par Danse Laurentides, présentée dans le cadre du Festival Tournant 2020.

© Danse Laurentides
27 janvier 2021 Arts et développement durable : l’engagement citoyen au cœur du changement
Le domaine des arts ne fait pas exception à la règle lorsqu’il est question de développement durable : la participation citoyenne est au cœur de nombreux changements. Voici des organismes et artistes inspirant(e)s, prouvant qu’une idée peut susciter beaucoup d’échos dans notre société.

Caroline Dusseault, une artiste engagée

Artiste en danse, Caroline Dusseault a créé en 2017 le Festival Tournant, un événement nomade annuel qui invite le public à voir et expérimenter la danse dans le cadre d’une programmation inclusive et dynamique, offerte en partenariat avec des organismes locaux. L’approche participative du Festival Tournant, misant sur la relation directe entre le(la) citoyen(ne) et la danse, ainsi que son esprit d’inclusion et d’ouverture, sont au cœur même de la réussite du projet.

Caroline Dusseault a d’ailleurs remporté en juin dernier le prix Artiste dans la communauté remis depuis 2017 par le réseau des Arts de la ville en partenariat avec le Conseil des arts et des lettres du Québec. Cette distinction vise à faire rayonner l’engagement des artistes, partenaires du développement local, dans l’espace public et est accompagnée d’un montant de 10 000 $.

Culture pour tous : tout pour la participation citoyenne

Depuis ses tout débuts, il y a plus de 20 ans, l’organisme Culture pour tous met en œuvre des programmes de sensibilisation et d’éducation favorisant la participation des citoyen(ne)s et ayant pour but la reconnaissance des arts et de la culture comme facteurs essentiels d’épanouissement. Comme quoi l’organisme a eu une portée immense depuis sa création, voici quelques-unes de ses réalisations marquantes :

  • L’adoption d’une motion à l’unanimité à l’Assemblée nationale proclamant le dernier vendredi de septembre et les deux jours suivants de chaque année, Journées nationales de la culture.
  • La création du Groupe de recherche sur la médiation culturelle (GRMC), aujourd’hui Observatoire des médiations culturelles, chargé de nombreux projets de recherche dont un sur l’impact des résidences d’artistes dans les milieux de vie.
  • Le lancement du Lab culturel, seul incubateur exclusivement dédié à la réalisation d’initiatives innovantes permettant aux citoyen(ne)s de découvrir et de s’approprier la culture grâce au numérique, partout au Québec (Mesure 37 du Plan culturel numérique du Québec).

À vos casques d’écoute!

Envie de découvrir d’autres porteur(-euse)s de projets inspirants en matière de développement durable? Les Offices jeunesse internationaux du Québec, en collaboration avec la maison de production Grand Public, proposent une série balado de cinq épisodes intitulée Cultures durables.

Cette série dresse le portrait de cinq personnalités qui sont passées à l’action et qui proposent quelques pistes de réflexion sur l’écoresponsabilité dans le milieu des arts et de la culture. Grégory Blais Sioui, Laurence Lafond-Beaulne et Martin Patenaude-Monette font notamment partie de la série.

Un appui pour les acteur(-trice)s du changement

Parce que les bonnes idées nécessitent parfois un coup de pouce, Le Comité 21 Québec se donne pour mandat d’appuyer les villes, les entreprises, les associations et les institutions dans leurs recherches de solutions pour réduire l’empreinte écologique tout en générant des impacts économiques, culturels et sociaux positifs. Cette entreprise d’économie sociale accompagne ainsi les milieux qui contribuent à la réalisation du développement durable au Québec et à l’international et leur offre de nombreux programmes de formation, outils et conseils d’expert(e)s.

Le Comité 21 Québec rend d’ailleurs possible, sur demande, la consultation du Guide de gestion durable pour les organismes culturels. Celui-ci comprend 20 outils pour aider les dirigeant(e)s et les gestionnaires à progresser dans leur démarche de développement durable. La dimension culturelle du développement durable est documentée, tout comme les dimensions économique, environnementale, sociale, gouvernance et éthique. La main est donc tendue à ceux et celles qui ont envie de s’impliquer au sein de leur organisation!

Sur le même sujet
  •  Infolettre Environnement : des artistes engagé(e)s, même en tournée!

    Que ce soit par des créations qui affichent leur engagement ou durant leurs activités ...

    En savoir plus
  •  Infolettre Présentation de spectacles en distanciation physique : 144 projets en arts vivants grâce à un ...

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de dévoiler aujourd’hui les projets ...

    En savoir plus
  •  Infolettre Équité et solidarité sociales : les clés pour un développement culturel durable

    L’équité et la solidarité sociales sont au cœur des défis d’un développement culturel ...

    En savoir plus