Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil des arts et des lettres du Québec et la danseuse et chorégraphe Cindy Mae Arsenault, lauréate du Prix du CALQ – Créatrice de l'année aux Îles-de-la-Madeleine.

© Nigel Quinn

Cindy Mae Arsenault et Debby-Ann Tardif dans "Souffle"

© La Fabrique Culturelle

Cindy Mae Arsenault et Debby-Ann Tardif dansent dans "Souffle".

© La Fabrique Culturelle
1/3
25 mai 2016 Cindy Mae Arsenault reçoit le Prix du CALQ – Créatrice de l’année aux Îles-de-la-Madeleine
Îles-de-la-Madeleine, le 25 mai 2016 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) est heureux de décerner le Prix du CALQ – Créatrice de l’année aux Îles-de-la-Madeleine à la danseuse et chorégraphe Cindy Mae Arsenault. Ce prix, assorti d’un montant de 5 000 $, lui a été remis par Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ, lors d’une cérémonie tenue au Centre récréatif de l’Étang-du-Nord, devant le milieu culturel, l’entourage de la lauréate et les danseurs de l’École Cindy Mae danse.

« Les membres du comité de sélection du CALQ ont choisi de primer la jeune chorégraphe Cindy Mae Arsenault pour son dynamisme et sa détermination à faire connaître la danse contemporaine aux Madelinots. Son approche de la danse est audacieuse. Ses chorégraphies in situ permettent d’intégrer la danse contemporaine dans la vie des gens. Par ses oeuvres et ses enseignements, elle partage sa passion pour la danse et sa vision artistique avec aplomb et charisme », a mentionné Anne-Marie Jean.

La lauréate
Née aux Îles, Cindy Mae Arsenault étudie la danse contemporaine à Drummondville avant de revenir dans sa région natale où elle se donne pour mission de faire découvrir la beauté de cet art à ses concitoyens. Depuis 2012, elle a créé des performances in situ dans divers espaces publics, afin d’intégrer la danse dans le quotidien des gens, par exemple au Café de la Grave ou dans une vieille grange pour sa création Under-grange réalisée en 2013. En 2014, elle réalise Souffle, une chorégraphie inspirée d’un texte de Suzanne Richard sur les glaces du Saint-Laurent, dans une capsule vidéo réalisée par La Fabrique culturelle. Il y a quatre ans, la chorégraphe fondait dans l’archipel sa propre école : Cindy Mae danse. Comme elle le dit elle-même : « créer, développer et enseigner la danse aux Îles-de-la-Madeleine, c’est ça ma vocation ».

Soutenir l’excellence
Le CALQ soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l’étranger. En décernant ce prix, le CALQ poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui aux créateurs dont les réalisations se distinguent par leur qualité et leur rayonnement.

La mission d’Arrimage
Une force de la culture. Créée en 1990, Arrimage Corporation culturelle des Îles-de-la-Madeleine a pour mission d’assurer la concertation, le soutien, la planification, la consultation, la promotion et la représentation des artistes et des organismes culturels de son milieu.

Liens :

– 30 –

Cet article fait partie de l’infolettre À L’OEUVRE du mois d’octobre 2016.

Consulter l’infolettre
Sur le même sujet
  •  Infolettre Le Québec se déploie au Japon

    Les liens entre le Québec et le Japon se sont grandement renforcés au fil des ans et nos ...

    En savoir plus
  •  Infolettre Annie Baillargeon sur les murs du Conseil

    L’artiste Annie Baillargeon a été choisie pour réaliser l’œuvre qui sera intégrée en ...

    En savoir plus
  •  Infolettre La Commission internationale du théâtre francophone fête ses 30 ans!

    Depuis sa création en 1987, la Commission internationale du théâtre francophone (CITF) a soutenu ...

    En savoir plus