L'inquiète forêt de Stéphanie Morissette, Prix du CALQ Oeuvre de l'année 2017 en Estrie

© Guy L'Heureux
21 novembre 2017 Stéphanie Morissette remporte le Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Estrie pour L’inquiète forêt
Sherbrooke, le 21 novembre 2017 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) est heureux de décerner le Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Estrie à l’artiste Stéphanie Morissette pour l’installation L’inquiète forêt. Ce prix, assorti d’un montant de 5 000 $, lui a été remis par Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ, lors de l’Apéro culturel organisé par le Conseil de la culture de l’Estrie.

« S’apparentant à un conte en trois dimensions, L’inquiète forêt a fasciné et charmé les membres du comité de sélection par son propos et son esthétique. Avec cette œuvre, Stéphanie Morissette repousse les limites d’un médium fragile, le papier, en créant des images d’une grande force dramatique qui mettent en lumière nos comportements destructeurs envers la nature », a mentionné Anne-Marie Jean, du CALQ.

L’œuvre primée

L’installation de papier L’inquiète forêt a été présentée pour la première fois du 3 au 27 septembre 2015 à la Galerie Dominique Bouffard à Montréal. Certaines parties ont ensuite été exposées dans divers lieux culturels au Québec et en Chine. Destinée à un public de tous âges, l’installation présente une forêt de papier découpé de grand format pouvant être abordée selon divers points de vue. Elle évoque l’univers des contes de fées tout en traitant des sujets d’actualité troublants. À travers une esthétique ludique et d’apparence naïve, l’artiste fait habilement percevoir les menaces et les dommages causés par l’activité humaine sur l‘environnement.

Biographie de l’artiste

Artiste multidisciplinaire, Stéphanie Morissette est titulaire d’un baccalauréat en histoire de l’art et en création de l’Université Concordia à Montréal et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en coopération artistique internationale de l’Université Paris VIII.

Par le biais du dessin, de la vidéo, de la sculpture et de l’installation, son œuvre emprunte autant au conte et à l’histoire qu’à l’actualité, qu’elle transforme et adapte en y laissant une empreinte teintée d’un humour caustique. Ses œuvres ont été présentées en Angleterre, en Belgique, au Canada, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, en Finlande, en Islande, en Pologne, en Syrie et en Turquie, et ce, dans le cadre d’événements d’envergure tels que l’International Symposium on Electronic Art à Hong Kong (2016), le Women Make Waves Film Festival à Taiwan (2011) ainsi que la 10e Biennale internationale d’art contemporain d’Istanbul (2007).

Les Finalistes

Les autres artistes finalistes étaient la directrice artistique, auteure et metteure en scène Angèle Séguin, pour sa pièce de théâtre Comme un grand trou dans le ventre et le collectif composé de Tanya St-Pierre et Philippe-Aubert Gauthier pour l’installation vidéo La production fantôme – The Phantom Production.

À propos du Conseil des arts et des lettres du Québec

Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le Conseil des arts et des lettres du Québec soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l’étranger.

Le Conseil de la culture de l’Estrie

Étroitement lié au développement culturel de la région depuis 1977, le Conseil de la culture de l’Estrie regroupe et soutient des artistes, des organismes et des travailleurs culturels issus de toutes disciplines artistiques et culturelles du territoire de l’Estrie, soit les six MRC et la Ville de Sherbrooke. Il a pour mission de favoriser le développement culturel de la région. Souhaitant mobiliser l’ensemble des forces vives de tous les secteurs de la société estrienne, le Conseil privilégie une approche sociétale multisectorielle et pluridisciplinaire. Ses activités de concertation le conduisent à des actions de développement, de sensibilisation, de représentation et de promotion, et lui permettent de jouer un rôle-conseil en arts et en culture auprès de différents partenaires.

– 30 –

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Une quinzaine d’écrivains et de bédéistes visiteront les librairies du Québec!

    Québec, le 13 décembre 2017 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances bang bang de Manuel Roque remporte le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique

    Montréal, le 30 novembre 2017 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (Conseil) est ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Christine Beaulieu reçoit le prix Michel-Tremblay et 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du...

    Montréal, le 27 novembre 2017 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (Conseil) est ...

    En savoir plus