Passer au contenu
Imprimer

Anik Bissonnette - Compagne des arts et des lettres du Québec

Prix et reconnaissances
Logo de la Caisse Desjardins de la Culture
Le Devoir
Anik Bissonnette, Compagne des arts et des lettres du Québec
Anik Bissonnette, Compagne des arts et des lettres du Québec
© CALQ

Figure de proue des Grands Ballets Canadiens invitée à se produire un peu partout dans le monde, Anik Bissonnette s’est hissée au firmament des danseuses étoiles en conservant une humilité et une gentillesse qui séduisent tous ceux qui l’approchent. Sa voix douce masque la discipline de fer à laquelle elle s’est astreinte pour enfiler ses pointes comme des pantoufles et passer avec aisance des leggings aux tutus.

Par ses qualités physiques exceptionnelles, sa technique nette et précise, sa musicalité et sa sensibilité, Anik Bissonnette a communiqué l'émotion des grandes œuvres du répertoire classique, de Petipa à Balanchine. Elle a aussi répondu aux exigences de chorégraphes contemporains réputés, comme Jiří Kyliàn, Ginette Laurin, James Kudelka, William Forsythe, Gioconda Barbuto et Nacho Duato, dont plusieurs ont créé des œuvres pour elle.

Son charisme a fait d’elle une formidable ambassadrice de la danse, engagée dans son milieu et militant passionnément pour l’accès à la culture et le développement du mécénat. Parallèlement à sa carrière d'interprète, Anik Bissonnette a été directrice artistique du Festival des arts de Saint-Sauveur, présidente du Regroupement québécois de la danse et directrice de la compagnie La La La Human Steps.

Elle s’investit avec passion auprès de la relève à titre de directrice artistique de l'École supérieure de ballet du Québec où elle inspire de nombreuses vocations. À l’instar de cette Giselle qu’elle a sublimement interprétée, elle démontre que l’amour et la compassion suffisent pour triompher de tout.

Anik Bissonnette, 1995
© Anik Bissonnette

À propos de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

L’Ordre des arts et des lettres du Québec est une distinction du Conseil qui vise à honorer des personnes ayant contribué de manière remarquable, par leur engagement et leur dévouement, au développement, à la promotion ou au rayonnement des arts et des lettres du Québec.

Le Conseil remercie ses partenaires, la Caisse de la Culture et le journal Le Devoir.

Voir les autres récipiendaires

© CALQ

Retour au haut de la page