André Dudemaine, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

André Dudemaine, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

André Dudemaine, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

André Dudemaine, Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec

© Alexandre Claude

André Dudemaine, Compagnon des arts et des lettres du Québec

© Mario Faubert
1/5
28 mai 2019 André Dudemaine, Compagnon des arts et des lettres du Québec
Né de mère innue en territoire algonquin, le cinéaste André Dudemaine est devenu un guerrier culturel à Tiotiake, nom mohawk de Montréal, qui signifie « où les courants se rencontrent ».

Armé de sa plume, de sa parole et de sa caméra, ce visionnaire livre un combat passionné pour la reconnaissance et le rayonnement culturel et artistique des Premiers Peuples. Multipliant interventions, plaidoyers et partenariats, il a mis son expérience et ses solutions créatives au service de nombreux organismes tels que Culture Montréal, Architectes de l’urgence et de la coopération, DestiNATIONS et le réseau APTN. Il a aussi nourri la réflexion qui mena à la création du premier programme du Conseil des arts et des lettres du Québec entièrement dédié aux artistes et aux organismes Autochtones.

Artisan de la réconciliation et du rapprochement interculturel, André Dudemaine estime que la création est le plus important outil d’affirmation identitaire et que l’avenir dépend de son rayonnement. À cette fin, il a fondé Terres en vues et dirige depuis près de 30 ans le festival pluridisciplinaire Présence autochtone. Reflétant l’effervescence artistique des Premières Nations et des Inuits, l’événement est un lieu d’échanges et de découvertes, d’affirmation et de réappropriation, qui tend un pont entre les traditions, les générations, les peuples autochtones et les Allochtones.

Homme de cœur et d’action, André Dudemaine a contribué de manière exceptionnelle à la résurgence culturelle des peuples autochtones. Il nous a fait comprendre que la diversité des sources d’expression et des pratiques artistiques est une richesse collective et que le développement d’une société juste dépend du respect, du dialogue et de l’amitié entre les peuples.

Hommage rédigé par Geneviève Picard.

Minuatshimakanu

Innushkueua ukauia, nete inniuipan algonquin-assit, ka tutuat kanua André Dudemaine, itenitakushu miam kanatupanisht, ka atusseshtak aitunnu nete Tiotiake mohawk utaimmunuat eshi-uitakanit Munianit. Issishuemakan « anite netshishkatumakaki eshitshuaki nipia »,

Umikunima apatshieu, utaimun mak utakunikan, e mishta-atusseshtak tshetshi nishtuapatakanniti mak mishituepanniti utaitunuaua mak eshi-matau-pikutaht anitshenat Ushkat ka taht innuat.

Mitshet tshekuana tutamᵘ, e minu-uauitak mak e uitshi-atussemat auennua. Nenu eshi-tshissenitak mak e tshi ishi-uaueshtashtat ait etenitakuannit tshekuannu, apashtau nenua tshetshi uauitshiaushut anite mitshet atusseutshuapa miam Culture Montréal, Architectes de l’urgence et de la coopération, DestiNATIONS mak ka nukuiakaniht kanua APTN.

Nenu ashit eshi-mamitunenitak, ekute anite ut tshi tshimatakanipan ushkat atusseun anite Conseil des arts et des lettres anite Uepishtikueiat, mukᵘ innu-kamatau-pikutaht mak innu-atusseutshuapa e tshitapamakaniht.

Atusseshtamupan tshetshi minu-uitsheutunanunit mak aiat tshetshi nishtuapamitunit ait eshinniuniht, André Dudemaine itenitamᵘ anu menu-apatannit atusseuakannu tshetshi ishi-uinitishunanunit, eukuannu nenu etutakannit ussi-tshekuannu. Eukuan anite ut tshetshi minupanit aishkat itenitamᵘ.

Tshetshi utitaik nenu, ekue tshimatapan Terres en vues mak shash tshekat nishtunnuepipuna eshpish takuaimatak nenu mamitshetuait ka ishi-metuenanunit Présence autochtone.

Nukuannu anite eshpish akuatenitakushiht e matau-pikutaht Ushkat ka taht innuat mak aissimeuat, eukuan anite miamuitunanut mak uiapatakanit ussi-tshekuan, e uitakanit mak kau uetinakanit tshekuan, miam ashukan itenitakuan tshetshi tapitiki nakana ka ishi-aitunanut, tshe natshikatuht ka tshishenniuht mak ka auassiuht, innuat mak ait ka ishinniuht.

Mishanu utei mak ka tshimatat an tshekuannu, André Dudemaine mishanipan eshpish uitshiaushit tshetshi kau nukuannit eshi-matau-pikutaht innuat.

Tshitutakunan tshetshi nishtutamakᵘ ne mamitshetuait uetshipanit tshetshi tutakanit tshekuan mak tshetshi matau-pikutakanit, tshuitshikunan mamu tshetshi uenutishiakᵘ mak tshetshi minu-nitautshik mamu e tananut kuishkᵘ etenitakuak, takuan tshetshi ashtakanit ishpitenimitun, tshetshi aimituht mak minu-uitsheutuht innuat mukᵘ eshinniuht.

Hommage traduit en innu par Hélène St-Onge.

Discours de remerciements d’André Dudemaine

André Dudemaine a reçu le titre de Compagnon des arts et des lettres du Québec le 27 mai 2019.

Le Conseil remercie ses partenaires, la Caisse de la Culture et Le Devoir.

Retour à la liste des récipiendaires

 

 

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Création d’un nouveau prix pour les artistes du Nord-du-Québec, assorti d’un montant de 10000$

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec en collaboration avec l’Administration régionale ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Annick Lefebvre reçoit le prix Michel-Tremblay et 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du ...

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de remettre un montant de 10 000 $ à ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Le prix Opus du Compositeur de l’année est remis à Éric Champagne

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) est heureux de s’associer au Conseil ...

    En savoir plus