Arts autochtones - Revitalisation, Création et Transmission

Date limite d'inscription : En tout temps

Re-Connaître : un programme pour les arts autochtones

  • Aide
      • Bourses aux artistes et aux écrivains
      • Autres
      • Déplacement
      • Diffusion et promotion
      • Perfectionnement
      • Recherche, création, exploration et production
  • Profil
      • Individus
      • Artiste ou écrivain
  • Disciplines concernées
    • Arts du cirque
    • Arts multidisciplinaires
    • Arts numériques
    • Arts visuels
    • Chanson
    • Cinéma et vidéo
    • Danse
    • Littérature et conte
    • Métiers d'art
    • Musique
    • Recherche architecturale
    • Théâtre
Vos critères
  • Individus
  • Artiste ou écrivain
  • Artiste autochtone
  • Musique
  • Modifier
  • Introduction

    ATTENTION!

    Le personnel étant en télétravail, le Conseil ne recevra pas de demandes par la poste jusqu’à nouvel ordre.

    Mon Dossier CALQ est le canal privilégié pour transmettre une demande et pour connaître l’état d’avancement de votre dossier.

    La date de début du projet ne peut être antérieure à la date de dépôt de la demande.

    Pour la durée de la crise de la COVID-19, l’information contenue dans ce tableau a priorité sur les textes des programmes.

    Accédez à Mon Dossier CALQ et remplissez votre demande de bourse en ligne.

    Avant de déposer une demande, il est recommandé à l’artiste de lire attentivement le programme. Si des questions subsistent à la suite de cette lecture ou pour valider sa compréhension, il est suggéré à l’artiste de contacter la personne chargée de ce programme, par courriel ou par téléphone. L’artiste pourra ainsi obtenir de l’information et des conseils sur la manière de présenter son projet et les éléments à inclure dans sa demande. 

    Projets impliquant des déplacements à l'extérieur du Québec

    Toutes les personnes qui se déplacent à l’extérieur du Québec doivent être couvertes par une assurance voyage comprenant des soins médicaux d’urgence qui incluent les risques associés à la maladie à coronavirus (COVID-19) pour la durée complète du séjour.

    À cet égard, toute demande de subvention doit inclure, dans le budget, la dépense associée aux assurances. Le défaut de se conformer à cette directive conduira le Conseil à rendre la demande inadmissible.

    Assurez-vous de lire la section « Formulaire et inscription » avant de déposer votre demande.

    Préambule

    Dans un esprit de reconnaissance et de valorisation, le Conseil des arts et des lettres du Québec (Conseil) souhaite soutenir le milieu des arts autochtones du Québec dans ses démarches de réappropriation, de reconstruction et de développement. C’est pourquoi le Conseil a mis sur pied Re-Connaître, un programme pour les arts autochtones.

    D’un même souffle, le Conseil invite tous les artistes et les organismes artistiques, tant allochtones qu’autochtones, à adopter une approche respectueuse de l’expression artistique, des protocoles culturels et des droits autochtones.

    Des démarches de collaboration menant à de véritables échanges devraient paver la route pour la réalisation de tous projets artistiques qui abordent ou intègrent des éléments distinctifs des cultures autochtones.

    Le Conseil étudiera dans les prochains mois les meilleurs moyens d’accompagner ces démarches pour favoriser un dialogue respectueux, constructif et porteur.

    Programme Re-Connaître

    Le programme se décline en cinq volets :

    • Revitalisation, création et transmission (pour les artistes)
    • Revitalisation, création et transmission (pour les organismes)
    • Développement des capacités organisationnelles (pour les organismes)
    • Microbourse (pour les artistes)
    • Impulsion (pour les artistes)

    Objectifs du volet Revitalisation, création et transmission

    1. Contribuer à la connaissance, la reconnaissance et la valorisation des artistes et des arts autochtones.
    2. Favoriser la réappropriation et la transmission des savoirs traditionnels, des langues et des arts autochtones ainsi que leur développement.
    3. Faciliter le début de la carrière et la professionnalisation des artistes autochtones en soutenant les premières expériences professionnelles, le parrainage et l’accompagnement.
    4. Soutenir les artistes autochtones dans leurs pratiques, tout au long de leur carrière.
    5. Soutenir la diffusion, la circulation et le rayonnement des œuvres et des artistes autochtones partout au Québec et à l’extérieur du Québec.

    Candidats visés

    Cette catégorie de bourses s’adresse aux artistes autochtones et aux artistes autochtones en devenir.

    Groupe d'artistes

    Une demande provenant d’un groupe d’artistes ou d’écrivains pour la réalisation d’un projet commun doit être présentée par un seul artiste demandeur qui doit être Inuit ou appartenir à l’une des Premières Nations du Canada et répondre aux conditions d’admissibilité du programme.

    Si la demande reçoit une réponse favorable, la bourse sera versée à l’artiste demandeur qui, à titre de boursier et représentant du groupe, sera responsable de la gestion du projet et du budget.

  • Admissibilité

    Conditions générales

    Pour être admissible, un candidat doit :

    • être Inuit ou appartenir à l’une des Premières Nations du Canada;
    • être engagé de façon continue dans sa pratique artistique qu’elle soit traditionnelle, coutumière, actuelle ou naviguant entre ces modes;
    • de plus, le candidat doit répondre à l’un ou l’autre des critères suivants :
      • avoir participé à au moins une production en dehors de sa formation, diffusée dans un contexte reconnu par ses pairs;
      • avoir produit et diffusé au moins une œuvre publiquement dans des lieux ou dans un contexte reconnus par les pairs et en dehors de sa formation;
      • à défaut de répondre aux critères précédents, l’artiste en devenir doit démontrer qu’il jouit de la reconnaissance de ses pairs, de ses Aînés ou de sa communauté, attestée par une lettre;
    • être citoyen canadien, résider habituellement au Québec et y avoir résidé au cours des 12 derniers mois;
      • le candidat qui réside à l’extérieur du Québec depuis deux ans et plus n’est pas admissible au programme, à moins qu’il ne conserve son statut de résident du Québec. Dans ce cas, il relève de la responsabilité du candidat de démontrer son admissibilité en confirmant sa participation au régime d’assurance maladie du Québec.

    Exceptionnellement, dans le contexte de la pandémie Covid-19, les finissant(e)s des établissements d’enseignement supérieur spécialisés en art sont admissibles dans la discipline qu’ils ont étudiée même s’ils(-elles) ne répondent pas à toutes les conditions d’admissibilité.

    Règles

    • Un candidat peut faire jusqu’à cinq demandes de bourse distinctes par exercice financier (du 1er avril au 31 mars) dans l’ensemble des programmes du Conseil. Toutes les demandes déposées, incluant celles s’avérant inadmissibles, sont comptabilisées dans le maximum annuel. À moins d’indication contraire dans les programmes, les demandes reçues à compter du 24 février seront transférées dans l’exercice financier suivant.
    • Un candidat ne peut avoir plus de trois projets en cours d’analyse, soutenus ou en cours de réalisation.
    • Une demande doit être déposée au moins quatre semaines avant le début du projet pour être admissible.

    Inadmissibilité

    • Un candidat qui doit un rapport de bourse depuis plus de trois mois après la réalisation du projet.
    • Un groupe légalement constitué.
    • Un projet réalisé dans le cadre d’études menant à l’obtention d’un diplôme.
    • Un projet qui a déjà été refusé par le Conseil.
    • Une demande incomplète.

    Activités admissibles

    Recherche, collecte, documentation, activité artistique de transmission, premières œuvres, création, perfectionnement, professionnalisation, stages, mentorat, déplacements, résidences, échanges, premières expériences professionnelles, parrainage, circulation, promotion, etc.

    Frais admissibles

    • Rémunération du candidat.
    • Cachets des artistes participants et des collaborateurs (excluant le demandeur).
    • Achat de matériel.
    • Location de studio, de salle et d’équipement.
    • Frais d’inscription et de stage.
    • Frais de déplacement et frais de séjour (hébergement et indemnités quotidiennes).
    • Frais de promotion.
    • Frais de réalisation, de préproduction, de production ou de reprise.
    • Autres dépenses afférentes à la réalisation du projet.  Celles-ci doivent être détaillées dans le budget.

    Frais inadmissibles

    • Dépenses déjà soutenues dans le cadre d’un autre programme du Conseil ou d’un autre organisme, quel qu’il soit.

    Montant maximal

    50 000 $

    Ce montant peut représenter jusqu’à 100 % des dépenses admissibles.

  • Formulaire et inscription

    Inscription

    En tout temps

    Une demande doit être déposée au moins quatre semaines avant le début du projet pour être admissible.

    La date de transmission en ligne ou le cachet de la poste fait foi de la date de dépôt de la demande.

    Le Conseil émet un accusé de réception par courriel. Les candidats inscrits à Mon Dossier CALQ peuvent, quant à eux, suivre l’évolution du traitement de leur demande directement dans leur dossier en ligne.

     

    Projets impliquant des déplacements à l'extérieur du Québec

    Pour faciliter le processus décisionnel, veuillez déposer votre demande seulement lorsque vous avez la certitude que le projet ou le programme d’activités tel que soumis est réalisable. Les facteurs pouvant permettre leur réalisation sont, par exemple :

    • la reprise des activités dans les différents secteurs artistiques (telle que décrétée par les autorités gouvernementales);
    • la signature de contrats.

    Par le dépôt d’une demande d’aide financière dans ce programme, vous assumez les responsabilités suivantes :

    Les personnes se déplaçant dans une autre province canadienne ou un autre pays :

    • ont consulté le site Web d’information sur la COVID-19 de la province ou du pays de destination et sont en mesure de respecter les règles de séjour particulières en vigueur au moment du déplacement;
    • sont conscientes qu’elles doivent mener leurs activités professionnelles dans le respect des consignes, normes ou protocoles en milieu de travail en vigueur au moment des activités;
    • comprennent qu’elles assumeront tout type de dépenses imprévues liées à un changement soudain pouvant advenir lors du déplacement (frais liés à un confinement imposé, retour d’urgence, fermeture des frontières, etc.).

    Elles savent que, de retour au Canada, elles doivent suivre les règles établies par les décrets d’urgence, notamment celles qui sont détaillées sur le site officiel du gouvernement du Canada.

    Les dépenses admissibles ne peuvent inclure les frais supplémentaires reliés à toute quarantaine.

    Toutes les personnes qui se déplacent à l’extérieur du Québec doivent être couvertes par une assurance voyage comprenant des soins médicaux d’urgence qui incluent les risques associés à la maladie à coronavirus (COVID-19) pour la durée complète du séjour. À cet égard :

    • toute demande de bourse doit inclure, dans le budget, la dépense associée aux assurances. Le défaut de se conformer à cette directive conduira le Conseil à rendre la demande inadmissible;
    • en acceptant la bourse, le ou la récipiendaire reconnaît qu’il est de sa responsabilité de souscrire auprès d’assureurs reconnus et de maintenir en vigueur les polices d’assurance appropriées, lesquelles doivent couvrir notamment la responsabilité civile et les soins de santé, puisque le Conseil n’assume aucune responsabilité de quelque nature que ce soit envers le ou la récipiendaire. L’octroi de la bourse par le Conseil n’engage aucunement sa responsabilité et le ou la récipiendaire est l’unique responsable de ses actions dans le cadre de l’utilisation de ladite bourse.

    Demandes d'information

    Sara Thibault
    Conseil des arts et des lettres du Québec
    1435, rue De Bleury, bureau 300
    Montréal (Québec) H3A 2H7

    Téléphone : 514 864-3350
    Sans frais : 1 800 608-3350
    Courriel : sara.thibault@calq.gouv.qc.ca

    Contenu du dossier

    Le contenu du dossier est précisé dans le formulaire d’inscription. Les lettres de recommandation ne sont pas transmises à l’évaluation.

    Sous réserve des dispositions de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, le Conseil respecte la confidentialité des documents et renseignements en sa possession ainsi que de ceux qui lui ont été transmis.

  • Évaluation de la demande

    Critères

    • Degré de pertinence des activités projetées en lien avec un ou des objectifs du programme (40 points).
    • Qualité des réalisations antérieures du demandeur et intérêt artistique du projet (40 points).
    • Réalisme des prévisions budgétaires et capacité à réaliser le projet (20 points).

    Processus

    Les demandes sont analysées, en premier lieu, par les chargés de programmes du Conseil en fonction des conditions d’admissibilité et des objectifs généraux du programme.

    • Les demandes jugées admissibles sont évaluées par un jury formé en vertu de la Politique concernant les jurys, les comités et les appréciateurs du Conseil.
    • Le jury est composé majoritairement d’artistes, de créateurs et de professionnels ou gestionnaires culturels autochtones reconnus.
    • Le jury se veut représentatif du milieu artistique autochtone (régions urbaines, territoires, générations, formes coutumières, traditionnelles et actuelles, disciplines, activités, expertises) et peut inclure une personne de l’extérieur du Québec.
    • Au terme des travaux, des recommandations sont faites au conseil d’administration qui les entérine. Les décisions sont finales et sans appel.

    Délai de réponse

    Le Conseil informe le candidat de la réponse à sa demande environ quatre mois après la date de dépôt de la demande.

    Le candidat inscrit à Mon Dossier CALQ reçoit un courriel l’invitant à consulter son dossier en ligne pour connaître le résultat.

    Si la demande est acceptée, le candidat reçoit avec la lettre d’annonce un document décrivant l’ensemble des modalités et conditions relatives à l’utilisation de la bourse.

    Si la demande est refusée et que le candidat n’est pas inscrit à Mon Dossier CALQ, le Conseil communique sa décision par écrit.

    Après la réception des résultats, le candidat peut recevoir, en faisant la requête, les cotes d’appréciation générale émises par le jury ou l’appréciateur à propos de son projet, pour chacun des critères d’évaluation.

    Le Conseil tient à rappeler que ses décisions sont finales et sans appel. Aucune forme de violence verbale, de harcèlement ou d’intimidation envers son équipe après le rendement d’une décision, ni à aucun moment du processus de demande de bourse, n’est tolérée.

  • Renseignements complémentaires

    Formulaires

    Important

    Le personnel étant en télétravail, le Conseil ne recevra pas de demandes par la poste jusqu’à nouvel ordre. Mon Dossier CALQ est le canal privilégié pour transmettre une demande.

     

    Si ce mode de transmission n’est pas disponible pour le présent programme ou qu’il ne vous est pas possible de l’utiliser, exceptionnellement, dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le Conseil reçoit le dossier de candidature par WeTransfer. Vous trouverez les directives d’envoi dans le formulaire d’inscription – Description du projet.

    • Demande de bourse :

    Formulaire d’inscription – Description du projet (Word)

    Formulaire d’inscription – Description du projet (pdf)

    Formulaire d’inscription – Renseignements personnels (Word)

    Formulaire d’inscription – Renseignements personnels (pdf)

    Sous réserve des dispositions de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, le Conseil respecte la confidentialité des documents et renseignements en sa possession ainsi que de ceux qui lui ont été transmis.

    Éthique

    Les membres du conseil d’administration, les membres du personnel du Conseil ainsi que les membres des jurys et comités sont soumis chacun à un code d’éthique et de déontologie. Tous doivent agir de bonne foi dans l’exercice de leurs fonctions et s’abstenir de prendre part à toute discussion relative à une demande d’aide financière qui risque d’être entachée par une situation de conflit d’intérêts. De plus, ils ne peuvent utiliser à leurs propres fins les informations confidentielles ou privilégiées qui leur sont communiquées.

Artiste autochtone