Passer au contenu
Imprimer

Daniela Arendasova, Compagne des arts et des lettres du Québec

Prix et reconnaissances
Logo de la Caisse Desjardins de la Culture
Le Devoir
Daniela Arendasova, Compagne des arts et des lettres du Québec
Daniela Arendasova, Compagne des arts et des lettres du Québec
© Alexandre Claude

Avant que l'artiste entre en piste, le professeur entre en scène. Puis il reste dans l'ombre quand son élève se retrouve sous les projecteurs. Ce soir, nous ajustons l’éclairage pour rendre hommage à une femme dont la discrétion n'a d'égale que l’immense contribution aux arts du cirque québécois.

Gymnaste, chorégraphe et entraîneuse, Daniela Arendasova est directrice des études à l’École nationale de cirque où elle a enseigné plusieurs disciplines allant de la contorsion au cerceau aérien. Depuis plus de 30 ans, elle évalue le potentiel et le transforme en effectif, accordant les corps de ses élèves comme autant d'instruments. Attentive, rigoureuse et bienveillante, elle a préparé des générations d'artistes à accomplir un métier exigeant qui conjugue les arts et l'athlétisme pour donner des frissons et faire naître l'émerveillement.

En quelques décennies, les arts du cirque québécois se sont imposés jusque dans les pays où ils sont reconnus depuis des siècles. Venue d’un de ces pays, Daniela Arendasova est passée de Bratislava à Montréal avec la grâce d'une fil-de-fériste. Sa vision pédagogique s’est incarnée dans les programmes cirque-études qu’elle a développés au secondaire et au collégial, en plus de ceux destinés aux enseignants en arts du cirque. Elle a ainsi contribué à former des générations d’artistes récipiendaires de prix d’envergure internationale. Elle a aussi favorisé la professionnalisation d’une relève hautement qualifiée qui pourvoit les plus grandes compagnies de cirque au monde.

Hommage rédigé par Geneviève Picard

Ordre des arts et des lettres du Québec

Daniela Arendasova a reçu le titre de Compagne des arts et des lettres du Québec le 27 mai 2019 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Conseil remercie ses partenaires, la Caisse de la Culture et Le Devoir.

Retour à la liste des récipiendaires

Retour au haut de la page