Foire aux questions

1. Comment le programme Re-Connaître a-t-il été mis sur pied?

Re-Connaître est le fruit d’une étroite collaboration entre le CALQ et le milieu des arts autochtones, amorcée en 2016. Il a été conçu dans le dialogue, l’écoute et le respect, au fil d’une consultation associant un large éventail de praticiens des milieux artistiques et culturels des communautés des Premières Nations et Inuites, qui ont enrichi la réflexion par leurs expériences et leurs connaissances des enjeux auxquels font face les artistes, les écrivains et les organismes autochtones.Ce programme vise la connaissance, la reconnaissance et la valorisation des arts autochtones. Il souhaite également favoriser la réappropriation, la transmission et le développement des savoirs traditionnels, des langues et des arts autochtones.

Notons qu’en février 2017, nous posions déjà un premier geste en annonçant des modifications aux programmes existants :

  • Mention explicite de l’admissibilité des artistes et des écrivains autochtones à tous les programmes réguliers du CALQ.
  • Mise sur pied d’un processus d’évaluation par les pairs autochtones pour les demandeurs s’identifiant comme artistes autochtones.

La mise en place du programme Re-Connaître témoigne de notre capacité, de notre désir de changement et de notre sensibilité aux réalités autochtones contemporaines.

Par ce programme, le CALQ entend faciliter le début de la carrière et la professionnalisation des artistes autochtones en soutenant les premières expériences professionnelles, le parrainage et l’accompagnement.

« Ce programme, c’est l’aboutissement d’une promesse : celle d’épauler adéquatement le dynamisme, l’audace, le talent, le travail et l’imagination des Autochtones. On espère qu’il servira à réaliser des rêves, à tendre des ponts, à faire connaître et rayonner des artistes et des œuvres qui reflètent la richesse et l’importance des cultures autochtones. »

– Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ

Lire l’allocution prononcée par Anne-Marie Jean le 9 août 2018 lors du lancement du programme au festival Présence autochtone.

2. Comment le programme fonctionne-t-il?

Le programme Re-Connaître se décline en cinq volets, dont deux s’adressent aux organismes et trois aux artistes, qu’ils soient confirmés, ou en devenir. Ouvert aux formes coutumières, traditionnelles et actuelles, il permet de soutenir des activités de création, de réappropriation, de transmission, de parrainage, d’accompagnement, de circulation et de diffusion au Québec et à l’extérieur.

Avec ce nouveau programme, le CALQ peut également appuyer les initiatives des organismes autochtones dédiés aux arts ainsi que le développement de leurs capacités organisationnelles et leur consolidation.

Pour connaître le fonctionnement de chacun des volets, il est nécessaire de lire attentivement les directives aux liens suivants :

ARTISTES

ORGANISMES

3. En quoi le programme diffère-t-il des autres programmes habituels d’aide financière du CALQ?

Le programme Re-Connaître présente plusieurs aspects novateurs, notamment :

  • L’accès à des microbourses dont le processus d’obtention est simplifié.
  • La possibilité de présenter une partie du dossier de façon écrite ou orale (enregistrée sur vidéo). Voir les détails dans les documents descriptifs du programme.
  • L’attribution de premières bourses à des artistes autochtones méritants identifiés par des tiers.
  • Le dépôt de demandes d’aide financière peut se faire en tout temps*.
  • L’évaluation des demandes par des jurys composés majoritairement d’artistes, d’Aînés, de créateurs et de professionnels ou gestionnaires culturels autochtones reconnus, représentatifs du milieu artistique autochtone.
  • La reconnaissance de l’importance de soutenir les savoirs traditionnels et contemporains autochtones et de leur transmission à travers le Québec.
4. Ma pratique artistique est traditionnelle et artisanale, suis-je admissible au programme?

Oui.
En effet, le programme vise à soutenir toutes les formes d’art autochtone, qu’elles soient traditionnelles, coutumières ou actuelles. Toutes les demandes seront évaluées par des jurys composés majoritairement d’artistes, d’Aînés, de créateurs et de professionnels ou gestionnaires culturels autochtones reconnus, représentatifs du milieu artistique autochtone.

5. Ma pratique s’inspire des traditions autochtones, mais je ne suis pas Autochtone. Suis-je admissible?

Non.
Le programme Re-Connaître s’adresse exclusivement aux Inuits et aux membres des Premières Nations du Canada résidant au Québec. Par contre, le CALQ offre d’autres programmes auxquels vous pourriez être admissible. Consultez la section Admissibilité des programmes affichés sur notre site web pour évaluer les choix qui s’offrent à vous.

6. Pour être admissible au programme, dois-je faire la preuve de mon statut d’Autochtone?

Un document attestant de votre statut autochtone sera nécessaire lors de votre première demande : photocopie recto verso de la carte de statut (certificat de statut d’Indien) émise par les Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) ou la carte de bénéficiaire émise par la société Makivik (Nunavik), la Inuvialuit Regional Corporation (Inuivialuit), la Nunavut Tunngavik Inc. (Nunavut) ou la Nunatsiavut (Labrador).

Si vous ne pouvez pas produire ces documents, le Conseil établira l’admissibilité selon les réponses fournies à la section Engagement du demandeur.

7. Suis-je admissible au programme Re-Connaître si j’ai déjà reçu une bourse dans le cadre du programme de bourses aux artistes?

Oui, vous avez le choix de vous inscrire dans le programme qui répond le mieux à vos besoins.

8. Le taux de réponse sera-t-il plus favorable dans ce programme qu’il ne l’est dans les programmes réguliers?

Les mêmes valeurs d’excellence, d’équité et d’accessibilité guident le CALQ dans ses décisions. Ce programme n’y fera pas exception.

9. Quel est le budget consacré à ce programme?

Il n’y a pas d’enveloppe dédiée pour ce programme. Le CALQ gère une enveloppe d’environ 100 M$ sur une base annuelle et répartit les sommes disponibles au mérite, avec respect et équité, en fonction des besoins exprimés.

Ceci étant dit, ce programme nous tient fortement à cœur. Nous veillerons donc à en assurer le succès en tentant de soutenir tous les projets méritants pour atteindre nos objectifs.

10. Comment fonctionne le processus d’évaluation pour ce programme? Qui formera le jury?

Les demandes seront évaluées par des pairs, un principe au cœur du fonctionnement du CALQ des arts et des lettres du Québec.

Dans le cadre de ce programme, la notion de pair dépasse les affinités de pratique artistique. Toutes les demandes seront évaluées par des jurys composés majoritairement d’artistes, d’Aînés, de créateurs et de professionnels ou gestionnaires culturels autochtones reconnus, représentatifs du milieu artistique autochtone.

11. Comment assurerez-vous le respect des protocoles et des cultures autochtones lors de l’évaluation des projets?

Dans un esprit de reconnaissance et de valorisation, le CALQ souhaite soutenir le milieu des arts autochtones du Québec dans ses démarches de réappropriation, de reconstruction et de développement.

C’est pourquoi le CALQ invite tous les artistes et les organismes artistiques, tant allochtones qu’autochtones, à adopter une approche respectueuse de l’expression artistique, des protocoles culturels et des droits autochtones.

Des démarches de collaboration menant à de véritables échanges devraient paver la route pour la réalisation de tous projets artistiques qui abordent ou intègrent des éléments distinctifs des cultures autochtones.

Le CALQ étudiera dans les prochains mois les meilleurs moyens d’accompagner ces démarches pour favoriser un dialogue respectueux, constructif et porteur.

12. J’ai une autre question. À qui puis-je m’adresser?

Mélanie Lumsden est la chargée de programmes responsable du programme Re-Connaître. Vous pouvez la joindre par courriel à melanie.lumsden@calq.gouv.qc.ca
ou au téléphone : 514 864-8885 ou, sans frais, 1 800 608-3350.

Veuillez s’il vous plaît prendre rendez-vous avec Mélanie Lumsden pour une rencontre.