Les récipiendaires de l'Ordre des arts et des lettres du Québec 2018

© Geneviève Giguère

1 - André Ménard, John R. Porter, Jeanne Renaud, Angèle Dubeau, Marie Montpetit, Anne-Marie Jean, Marie-Christine Cojocaru, Brian Myles, Joséphine Bacon, Armand Vallancourt, Jean-Marc Vallée -2- Manon Barbeau, Jeannot Painchaud, Alain Simard, Roland Lepage, Ginette Noiseux, Yves Sioui Durand, Mattiusi Iyaituk, Mouffe (pour André Gagnon) et Fernand Dansereau

© Geneviève Giguère

Anne-Marie Jean, PDG du CALQ

© Geneviève Giguère

Marie-Christine Cojocaru, directrice générale de la Caisse de la Culture Desjardins et Claude Desjardins, conseiller en gestion du patrimoine

© Geneviève Giguère

Brian Myles, directeur du journal Le Devoir

© Geneviève Giguère

Armand Vaillancourt et Claude Deschênes, animateur de la cérémonie

© Geneviève Giguère

Céline Lavallée, Directrice du soutien aux artistes, aux communautés et à l’action régionale au CALQ, et Yves Sioui Durand

© Geneviève Giguère

Roland Lepage et le designer Michel Dallaire

© Geneviève Giguère

Jeanne Renaud et Fernand Dansereau

© Geneviève Giguère

Yvon Deschamps, Angèle Dubeau et Mario Labbé

© Geneviève Giguère

Manon Barbeau, Mattiusi Iyaituk et John R. Porter

© Geneviève Giguère

Jean-Marc Vallée

© Geneviève Giguère

Jacques L'Heureux, Roland Lepage et Guy Nadon

© Geneviève Giguère

Bruno Tobon et Vincent Bergeron ont accompagné en musique la cérémonie

© Geneviève Giguère
1/15
29 mai 2018 Une soirée de remise d’insigne de l’Ordre des arts et des lettres du Québec sous le signe de la reconnaissance et de la fierté
Montréal, le 29 mai 2018 – C’est hier qu’a eu lieu la cérémonie de remise d’insignes de l’Ordre des arts et des lettres du Québec qui souligne la contribution exceptionnelle de femmes et d’hommes qui ont modulé le paysage culturel québécois par leur vision, leur talent, leurs réalisations et leur engagement. L’émotion ressentie par chaque lauréat lors de l’attribution de cette distinction importante était palpable et décuplée par la présence de leurs pairs, amis et familles présents, témoins de ce grand moment.

Découvrir les lauréats 2018

L’événement, animé par Claude Deschênes et auquel participait la ministre de la Culture, des Communications et ministre de la Protection de la langue française Mme Marie Montpetit, a eu lieu à l’édifice Wilder Espace danse, à Montréal. Tour à tour, Angèle Dubeau, Alain Simard, André Ménard, Mattiusi Iyaituk, Fernand Dansereau, Jeanne Renaud, John R. Porter, Yves Sioui Durand, Roland Lepage, Ginette Noiseux, Claudine Monfette représentant André Gagnon, Jean-Marc Vallée, Joséphine Bacon, Armand Vaillancourt, Manon Barbeau et Jeannot Painchaud ont reçu leur insigne des mains de Mme Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil des arts et des lettres du Québec.

« Celles et ceux que nous honorons ce soir nous inspirent par leur audace, leur détermination et leur résilience. Ils ont pris des risques et bousculé les conventions en s’accrochant à leurs rêves et à leurs convictions. Ils nous ont surpris, émus, éblouis, fait rire et réfléchir. Ce qu’ils ont créé, interprété, produit, soutenu ou diffusé a laissé des traces dans notre histoire, notre mémoire, notre espace et notre cœur. À toutes et à tous, j’adresse mes sincères félicitations », a souligné Mme Jean.

 

« Je tiens à exprimer mon admiration pour les Compagnes et Compagnons des arts et des lettres honorés lors de cette cérémonie. Ces femmes et ces hommes sont de grands ambassadeurs de notre culture, car ils incarnent un Québec inspirant et innovant reconnu de par le monde grâce au talent qui fleurit chez nous. » a poursuivi la ministre Montpetit.

Trois des 16 lauréats présents étant issus de communautés autochtones, la reconnaissance et la fierté quant à leur apport au développement et au rayonnement de la culture québécoise ont apporté une touche particulière à la soirée.

L’Ordre des arts et des lettres du Québec

Distinction honorifique instituée en 2015 pour souligner le 20e anniversaire du Conseil, l’Ordre des arts et des lettres est remis à des personnalités dont les réalisations exemplaires contribuent à l’essor artistique et littéraire du Québec. Les récipiendaires sont recommandés au conseil d’administration par un comité indépendant, à l’issue d’un appel de candidatures annuel. En 2018, ce jury était composé de Liza Frulla, René Homier-Roy, Maxime Codère, Marième Ndiaye, Kevin McCoy et Hannah Claus. La distinction est symbolisée par un insigne conçu par l’artiste joaillière Christine Dwane. Quelque 90 personnalités québécoises portent l’insigne à ce jour.

À propos de la Caisse de la Culture

Depuis 1994, la Caisse de la Culture donne aux artistes, artisans, créateurs, organismes et entreprises culturels, les moyens de leurs talents et de leurs aspirations. Coopérative financière solidement ancrée dans son milieu, la Caisse accompagne les travailleurs autonomes dans la réalisation de leurs projets personnels et professionnels, offre aux entreprises et organismes des services financiers adaptés à leur réalité et participe au développement socioéconomique du milieu en soutenant des démarches et des projets.

À propos du Devoir

Le Devoir a été fondé le 10 janvier 1910 par le journaliste et homme politique Henri Bourassa. Le quotidien indépendant n’appartient à personne. Le Devoir anime le débat public et produit de l’information de qualité depuis plus d’un siècle dans une totale indépendance.

À propos du Conseil des arts et des lettres du Québec

Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le Conseil soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l’étranger.

– 30 –

Liste des personnalités honorées en 2018

Joséphine Bacon  |  Littérature

Poète, réalisatrice de documentaires, parolière et traductrice innue, Joséphine Bacon a écrit en français et en innu-aimun une œuvre riche où résonne l’écho des anciens qui ont traversé sa vie : Un thé dans la toundra / Nipishapui nete mushuat, Nous sommes tous des sauvages, Bâtons à message / Tshissinuashitakana. Elle est régulièrement invitée à participer à des spectacles de poésie à travers la planète et collabore à de nombreuses revues d’ici et d’ailleurs.

Manon Barbeau | Cinéma

Auteure de centaines de scénarios, réalisatrice de dizaines de documentaires primés (dont Les enfants de Refus Global et Un cri au bonheur), Manon Barbeau mène un parcours cinématographique aussi impressionnant que son engagement social. Elle a aussi cofondé le Wapikoni mobile, un studio ambulant de création cinématographique et musicale destiné aux jeunes des Premières Nations, qui agit à titre consultatif auprès de l’UNESCO.

Victor-Lévy Beaulieu | Littérature, théâtre et télévision

Romancier, dramaturge, poète, essayiste, polémiste et éditeur reconnu pour son engagement et son œuvre colossale s’épanouissant dans divers registres, Victor-Lévy Beaulieu a également écrit des textes pour la radio et la télévision, dont les séries Race de monde, L’Héritage et Montréal P.Q. Il a reçu le prix Athanase-David 2001 et le prix Gilles-Corbeil 2011 pour l’ensemble de son œuvre.

Nicole Brossard | Littérature

Poétesse, romancière, dramaturge, cofondatrice de la revue La Barre du jour, féministe engagée et militante LGBT, Nicole Brossard a marqué de sa plume le mouvement d’avant-garde poétique au Québec. Son œuvre polarisée entre modernisme et militantisme a été récompensée de deux Prix du Gouverneur général, du Grand Prix du festival international de la Poésie en 1989 et du Prix Athanase-David en 1991, entre autres.

Fernand Dansereau | Cinéma et télévision

Scénariste, monteur, directeur de la photographie, réalisateur et producteur, Fernand Dansereau a exercé à peu près tous les métiers du cinéma, principalement à l’Office national du film, où il consolide l’équipe française. Documentariste révolutionnaire, pionnier d’un cinéma porteur de changements sociaux, il a contribué à l’avènement et au rayonnement du cinéma direct. Il a aussi écrit pour la télévision, notamment Le parc des Braves, Les Filles de Caleb et les scénarios de Caserne 24. Il a reçu le prix Albert-Tessier pour l’ensemble de sa carrière.

Angèle Dubeau, O.C., C.Q., O.M. | Musique

Par son talent, sa fougue et sa virtuosité, Angèle Dubeau a réussi le formidable pari de faire connaître et aimer la musique classique à un large public. Artiste exceptionnelle, violoniste et chef remarquable, elle a influencé toute une génération de musiciens. En 1997, elle a fondé La Pietà. Angèle Dubeau est la musicienne classique ayant vendu le plus de disques au Canada.

André Gagnon | Musique

Pianiste prodige et compositeur prolifique, chef d’orchestre et arrangeur, André Gagnon a accompagné plusieurs figures stellaires de la chanson québécoise avant de rayonner internationalement grâce à sa musique. Son talent s’est exprimé dans une grande diversité de genres allant du baroque au disco en passant par des compositions pour la télévision, le cinéma et le théâtre. Il a enregistré plus d’une cinquantaine de disques.

Mattiusi Iyaituk | Arts visuels

Sculpteur émérite dont les œuvres se trouvent dans les plus grands musées du monde, Mattiusi Iyaituk interroge la pierre depuis plus de 40 ans pour lui faire raconter l’histoire et les légendes de son peuple. Il s’est démarqué par sa faculté d’innover sans trahir la tradition de la sculpture inuite, et par son aptitude à conjuguer réalisme et abstraction dans ses pièces hautement stylisées.

Roland Lepage | Théâtre et télévision

Sur scène, à la radio et à la télévision, Roland Lepage a poursuivi une carrière de comédien et d’auteur dramatique au Québec et en France en plus de signer des textes, des traductions et des transpositions d’œuvres classiques et contemporaines. Il a marqué nombre de jeunes téléspectateurs par son travail dans La Ribouldingue, Marie-Quatre-Poches et Nic et Pic. Il a aussi été directeur artistique du Théâtre du Trident.

André Ménard | Gestionnaire culturel

Figure incontournable de la production de spectacles et d’événements internationaux, André Ménard a modelé le paysage culturel québécois en cofondant avec Alain Simard L’Équipe Spectra et le Festival international de Jazz de Montréal. Réputé pour son amour et son respect des artistes ainsi que pour son implication dévouée dans les salles de spectacles comme le Métropolis (maintenant le MTELUS) et le Spectrum, il a offert des tremplins à la relève et des écrins aux superstars avec la même générosité.

Ginette Noiseux | Théâtre

Costumière, scénographe, directrice artistique et générale de l’Espace Go, Ginette Noiseux n’a cessé d’affirmer son non conformisme et son goût du risque artistique et de l’expérimentation. De nombreux Masques, le prix Femme de mérite catégorie Arts et Culture (2002) et le Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal (2004) ont, entre autres, souligné l’engagement de cette femme de théâtre éprise de différence et d’originalité.

Jeannot Painchaud | Arts du cirque

C’est en 1984 que Jeannot Painchaud a son coup de cœur pour les arts du cirque. D’abord artiste, il consacre par la suite tout son temps à la direction artistique et à la présidence du Cirque Éloize, qu’il a cofondé avec 6 autres Madelinots en 1993. La rencontre entre divers horizons, le goût du risque et l’intégration d’autres formes d’art au geste acrobatique sont au cœur de sa démarche. Il fait rayonner depuis maintenant 25 ans le cirque d’ici à l’international, avec la réalisation d’une quinzaine de spectacles empreints de poésie et d’humanité.

Constance V. Pathy | Mécène

Née à La Haye aux Pays-Bas, Constance V. Pathy est diplômée en droit et en musique. D’une générosité à la hauteur de sa discrétion, cette mécène bénévole enrichit la vie culturelle québécoise depuis plus de 40 ans, que ce soit par son engagement à siéger au conseil d’administration d’organismes artistiques ou en soutenant tout particulièrement La Guilde canadienne des métiers d’art, l’Orchestre symphonique de Montréal et Les Grands Ballets Canadiens de Montréal à qui elle a offert un nouveau toit au cœur du quartier des spectacles.

John R. Porter | Gestionnaire culturel

Historien de l’art, muséologue, commissaire et professeur, John R. Porter s’est distingué par la polyvalence et l’ampleur de ses travaux ainsi que par son apport exceptionnel à la mise en valeur et au rayonnement du patrimoine artistique du Québec. À la direction du Musée national des beaux-arts du Québec de 1993 à 2008, il fut responsable d’expositions mémorables consacrées à Clarence Gagnon, Jean-Paul Riopelle, Irene F. Whittome et Madeleine Arbour, entre autres.

Jeanne Renaud | Danse

Danseuse, chorégraphe, enseignante et directrice artistique, Jeanne Renaud est une pionnière de la danse moderne au Québec. Aimant provoquer des rencontres stimulantes entre grands créateurs, elle entretient des liens étroits avec les Automatistes, rejette les structures narratives et se consacre à toutes les formes d’expérimentation associant musique, arts visuels, poésie et théâtre d’avant-garde à la danse. Elle a cofondé l’École moderne de danse de Montréal avec Françoise Riopelle et a fondé Le Groupe de la Place Royale.

Alain Simard | Gestionnaire culturel

Gestionnaire de grands festivals urbains et producteur de spectacles en arts de la scène, Alain Simard a favorisé le rayonnement international de centaines de compagnies et d’artistes québécois. Fondateur de L’Équipe Spectra, du Festival International de Jazz de Montréal, des Francos de Montréal et de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, il est président du conseil d’administration des Francos, du Festival International de Jazz de Montréal et de L’Équipe Spectra qui a coproduit sous sa gouverne des œuvres avec LaLaLa Human Steps, Marie Chouinard, Robert Lepage, le Cirque Éloize, le Théâtre du Nouveau Monde et l’Orchestre symphonique de Montréal, entre autres.

Yves Sioui Durand | Théâtre et cinéma

Membre de la Nation huronne-wendat, Yves Sioui Durand est écrivain, dramaturge, comédien, metteur en scène et cinéaste. Sa quête d’un théâtre proprement amérindien, enraciné dans les mythes et l’histoire des Premières Nations, l’a mené à fonder les productions Ondinnok, dont l’exemple a inspiré la création d’autres compagnies. Reconnu pour son engagement à transmettre le bagage culturel des ancêtres aux nouvelles générations, il plaide pour une reconstruction culturelle amérindienne par l’art.

Jana Sterbak | Arts visuels

Consacrée par deux présences à la Biennale de Venise (1990 et 2003), Jana Sterbak s’est imposée sur la scène artistique internationale par ses sculptures, installations, photographies, vidéos et performances. Avec humour et intelligence, l’artiste montréalaise d’origine tchèque emploie des matériaux inusités (viande, glace, sueur, cheveux, chocolat…) pour réaliser des œuvres percutantes traitant du corps, d’identité, de liberté, d’éphémère, des absurdités de la vie et des contradictions de la société. Elle vient de remporter le Prix Paul-Émile-Borduas.

Armand Vaillancourt | Arts visuels

Sculpteur, peintre et graveur, Armand Vaillancourt a exploré les possibilités esthétiques de multiples techniques et matériaux, repoussant les limites de chacun par ses innovations et pulvérisant les conventions pour construire une œuvre monumentale et militante. Fait d’émotion et d’engagement, empreint d’une grande liberté formelle, son travail de création est une fougueuse déclaration d’indépendance qui a souvent semé la polémique mais lui a aussi valu de nombreuses reconnaissances dont le Prix Paul-Émile-Borduas.

Jean-Marc Vallée | Cinéma

Réalisateur, scénariste, monteur et producteur, Jean-Marc Vallée s’est imposé au Québec et à Hollywood par des films personnels, d’une grande intensité émotive, peuplés de personnages blessés ou marginaux qui tentent de se reconstruire. Il a notamment réalisé C.R.A.Z.Y., considéré comme l’un des meilleurs films canadiens de tous les temps, Dallas Buyers Club, Wild et la série télévisée Big Little Lies. Apprécié pour sa direction d’acteur, cumulant succès critique et commerciaux, il a remporté de nombreux prix Génie, Iris, Emmy ainsi qu’un Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle.

 

Sur le même sujet
  •  Prix et reconnaissances Paolo Almario reçoit le Prix du CALQ – Créateur de l’année au Saguenay–Lac-Saint-Jean

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances L’auteure Marjolaine Beauchamp reçoit le Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Outaouais pour ...

    Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ ...

    En savoir plus
  •  Prix et reconnaissances Le Prix Michel-Tremblay est remis à Martin Bellemare pour Moule Robert

    Le dramaturge Martin Bellemare reçoit le prix Michel-Tremblay pour sa pièce Moule Robert. Une ...

    En savoir plus