Politiques, plans d'action et éthique

Politique pour les prix et les reconnaissances

Adoptée par le C.A. le 9 décembre 2013.

Mise à jour le 10 décembre 2018

1. Introduction

Selon l’article 16 de la Loi sur le Conseil des arts et des lettres du Québec : « le Conseil peut, dans le cadre de son plan d’activités, créer des concours en vue de décerner des prix à l’excellence artistique ». C’est dans cette perspective que le Conseil mettait en vigueur en 1998-1999, sa Politique des prix et reconnaissances publiques.

La nouvelle politique, présentée ici, s’inscrit dans la volonté affirmée de favoriser davantage la promotion des arts et des lettres en en confiant le mandat et la gestion à la Direction des communications et de la promotion des arts et des lettres du Conseil. La remise de prix et reconnaisances vise à souligner l’excellence des artistes et des écrivains professionnels québécois ou de leurs organisations. Elle doit aussi être un tremplin pour mieux faire connaître leurs oeuvres et leurs réalisations tout en mettant en valeur le Conseil et ses actions.

2. Principes généraux

2.1.    Les objectifs poursuivis par l’attribution de prix et de reconnaissances sont de :

  • reconnaître l’excellence des artistes, des écrivains et des organismes artistiques professionnels québécois;
  • valoriser et soutenir la création artistique;
  • offrir une notoriété accrue au Conseil et valoriser sa mission;
  • contribuer à la promotion des arts et des lettres;
  • consolider des liens de partenariat avec les milieux.

2.2.    La présente politique comprend l’Ordre des arts et des lettres du Québec ainsi que deux catégories de prix : les prix du CALQ dans une discipline artistique ou un champ d’intervention et les prix du CALQ en région.

2.3.    Le Conseil offre un prix pour récompenser :

  • un artiste, un écrivain ou un collectif d’artistes ou d’écrivains professionnels dont l’ensemble de la carrière ou des réalisations a contribué à la vitalité de la culture québécoise;
  • un artiste, un écrivain ou un collectif d’artistes ou d’écrivains professionnels pour ses réalisations au cours d’une période donnée (par exemple dans la dernière année);
  • une oeuvre remarquable d’un artiste, d’un écrivain ou d’un collectif d’artistes ou d’écrivains professionnels;
  • un organisme artistique pour une réalisation remarquable (par exemple une tournée ou une présentation exceptionnelle à l’étranger);
  • une personne ou un organisme pour souligner sa contribution remarquable au développement des arts et des lettres (par exemple un diffuseur pluridisciplinaire).

2.4.    Les montants en argent attachés aux prix respectent des principes d’équité entre les disciplines ou entre les régions.

2.5.    Le Conseil peut choisir de remettre un prix sans l’accompagner d’une contribution financière. Il pourra alors offrir au lauréat un certificat, une oeuvre d’art, un objet (par exemple un trophée ou une médaille) ou encore une récompense en service (par exemple une résidence d’artiste).

2.6.    Pour honorer ses lauréats, le Conseil privilégiera un partenariat avec des organismes des milieux artistique et littéraire à des événements de remise de prix existants. Ceci dans le but d’accorder à l’événement une plus grande notoriété tout en procurant une tribune avantageuse au Conseil. Ces partenariats doivent être encadrés par des ententes qui établissent le partage des responsabilités dans le processus de mise en candidature, dans l’organisation de l’événement de remise des prix ou des bourses de carrière, dans les modalités de promotion du lauréat ou du récipiendaire et dans la visibilité donnée au Conseil.

2.7.    Nonobstant ce qui précède, le Conseil peut organiser un événement de reconnaissance ou toute autre activité de promotion en l’honneur des lauréats de ses prix ou reconnaissances.

2.8.    L’annonce des lauréats ou des récipiendaires, qui se fait lors d’événements publics, doit permettre d’accroître, d’une part, la notoriété des artistes, des écrivains ou des organismes et, d’autre part, la visibilité du Conseil auprès du public selon les modalités établies dans l’entente.

2.9. L’annonce des lauréats ou des récipiendaires ainsi que la remise des prix revient au représentant du Conseil (président-directeur général, directeur, employé ou membre du conseil d’administration) ou, lorsque c’est impossible, à une personne qu’il aura désignée.

2.10. Le Conseil veille à ce que le processus d’évaluation des prix en région et des bourses de carrière soit juste, équitable et rigoureux et qu’il respecte les politiques en vigueur.

2.11.    Le Conseil se réserve le droit de ne pas attribuer un prix si aucun candidat n’est jugé admissible ou si la qualité ou la quantité des candidatures est insuffisante / ne le justifie pas / ne répond pas aux critères d’excellence.

3. Prix du CALQ dans une discipline artistique ou un champ d’intervention

Les Prix du CALQ dans une discipline artistique ou un champ d’intervention doivent avoir une résonance nationale. Le Conseil vise donc à s’associer à des organisateurs des événements nationaux rassembleurs, représentatifs de leur milieu pour couronner l’excellence et la qualité d’un artiste, d’un écrivain ou d’une de ses réalisations.

Si l’organisateur partenaire prévoit déjà un processus de sélection dans le cadre de son événement, le Conseil doit s’assurer que ce processus soit équitable et qu’il récompense un artiste, un écrivain ou un organisme admissible à ses programmes. Le Conseil demeure décisionnaire dans la composition des jurys et pour l’octroi de ces prix.

Autrement, le Conseil prend à sa charge le processus de sélection qui est effectué en vertu de sa Politique concernant les jurys, les comités et les appréciateurs. À des fins de promotion, le comité de sélection peut identifier des finalistes, incluant le lauréat.

Le processus d’appel de candidature et de sélection, l’organisation de l’événement de remise des prix ainsi que les modalités de promotion du lauréat et du Conseil font l’objet d’une entente avec l’organisateur de l’événement. Dans tous les cas, l’organisme partenaire doit offrir au Conseil une prise de parole à son représentant lors de l’événement de remise des prix et une visibilité adéquate dans ses outils promotionnels.

Les Prix du CALQ dans une discipline artistique ou dans un champ d’intervention sont accompagnés d’un montant de 10 000 $.

4. Prix du CALQ en région

Les Prix du CALQ en région sont attribués en collaboration avec des partenaires régionaux, principalement les conseils régionaux de la culture (CRC) selon une entente spécifique qui établit leurs responsabilités dans le processus de mise en candidature, dans l’organisation de l’événement de remise des prix, dans les modalités de promotion du lauréat et du Conseil.

Le Conseil offre deux prix régionaux : l’un pour récompenser un artiste (Prix du CALQ – Artiste de l’année), l’autre pour souligner une oeuvre créée par un ou une artiste de la relève (Prix du CALQ – Oeuvre de la relève). D’un accord commun, et si le nombre de candidatures et les délais le permettent, le comité peut identifier un maximum de trois finalistes, incluant le lauréat, à des fins de promotion par le partenaire.

Un artiste ou un écrivain ne peut recevoir un Prix du CALQ plus d’une fois en quatre ans.

Le Conseil prend à sa charge le processus de sélection qui est effectué en vertu de sa Politique concernant les jurys, les comités et les appréciateurs. Il met sur pied et dirige les comités de sélection qui sont généralement interrégionaux et multidisciplinaires. Les mises en candidature doivent être envoyées directement au Conseil des arts et des lettres du Québec selon des conditions et barèmes prédéfinis.

Pour sa part, le partenaire assure les activités liées à la promotion de l’appel de candidatures dans sa région, se charge de l’organisation d’un événement de remise de prix et fait la promotion du lauréat tout en donnant de la visibilité au Conseil. Le partenaire doit offrir au Conseil une prise de parole à son représentant lors de l’événement de remise des prix et une visibilité adéquate dans ses outils promotionnels. Les activités liées à la promotion, à l’annonce et à la remise des prix doivent être coordonnées avec la Direction des communications et de la promotion des arts et des lettres du Conseil.

Les Prix du CALQ en région sont accompagnés d’un montant de 10 000 $ chacun.

5. L’Ordre des arts et des lettres du Québec

Cette distinction vise à honorer des personnes ayant contribué de manière remarquable, par leur engagement et leur dévouement, au développement, à la promotion ou au rayonnement des arts et des lettres du Québec.

Des artistes professionnels, des gestionnaires et des travailleurs culturels ou des mécènes peuvent, entre autres, être décorés du titre de Compagne ou Compagnon des arts et des lettres du Québec.

La distinction est strictement honorifique et symbolisée par un insigne remis au cours d’une cérémonie organisée par le Conseil ou, au besoin, à l’occasion d’un événement particulier. Aucune contribution financière n’est associée à cette distinction honorifique

6.Autres prix

Le Conseil peut choisir de commanditer un prix. Il peut le faire pour reconnaître l’excellence d’un artiste de la relève, d’une oeuvre expérimentale ou d’une pratique artistique particulière ou pour récompenser un organisme en honorant une action par laquelle il s’est démarqué. Le Conseil doit cependant identifier les objectifs recherchés et les résultats attendus doivent être pertinents par rapport à ses orientations stratégiques avant de s’associer à un partenaire qui organise la remise de ces prix. Ces commandites doivent aussi faire l’objet d’une entente avec l’organisme qui offre au Conseil une prise de parole à son représentant lors de l’événement de remise du prix et une visibilité adéquate dans ses outils promotionnels.